vendredi 20 novembre 2020

blabla ou la boite de pandore

 


 

Tu auras compris que ce nouveau confinement fait qu'il y a un ralentissement dans mes projets donc moins de charrette, moins d'adrénaline, moins de passion, moins de création et que les vagues de mes fantaisies en profitent - les saloperies - pour revenir lécher mes pieds et pleurer mes nuits, dixit celui qui partage mon lit, mais pas mes rêves - heureusement, on serait deux avec un parpaing à la place du cerveau au petit matin. Et qui qui me ferait ma chicorée/café, mmmh ? -

Je sais comme la passion me noie, mais je suis incapable de me noyer deux fois, voir trois fois, en même temps. J'ai bien vu sur la toile, qu'il n'y a pas que des gens qui ont du temps ou de l'ennui devant eux - ils se comptent sur les doigts d'une main et savent très bien que je parle d'eux, les ptits coquins - qui arrivent à faire vivre cette partie d'eux même d'une façon toute obsessionnelle, en même temps que tout le reste  - pas de  dilettantisme, ici !  -  Et ben moi, je n'y a-rrive pas. Et cela ne m’ennuierait en aucune façon, passion pour passion, si celle ci, dès qu'une vacuité de mon esprit se profile - PLOUF ! (ou Pif ou Paf ) - ne me faisait boire la tasse.

 


 

 ...Cette fille est une grande malade ! Si, si je t'assure.

signé : Mqjmr  # Moi quand je me regarde

14 commentaires:

  1. Les coulisses, ça, c’est un vrai bon sujet… :-)
    Il y aurait tant de choses à dire sur ton billet parce qu’il y a tant d’axes différents à prendre.

    Et je n’ai pas l’impression d’avoir croisé une seule personne qui ne s’était pas déjà noyée dans ce genre d’affaire, que ce soit avec plaisir ou non.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce que j'aimerais bien connaitre ce sont tous ces axes.
      En attendant, je fais la planche le plus longtemps possible, en guettant les secours ! ;p

      Supprimer
    2. C'est vrai qu'il est un peu différent ton billet.
      Il m'est arrivé de plouf-plouffer très profondément.
      Quelqu'un m'a appris et fait réaliser un jour que, quoi que nous voulions, il y a un prix. 
      Ce pour quoi on paie parfois n'est peut être pas ce pour quoi on payerait si on réalisait réellement le prix qu'il nous coûte, qu'on ne fait pas gaffe au quotidien.
      J'y pense souvent. 
      Après j'ai toujours été une grosse quiche sur le "Juste Prix", moi... J'avais jamais une réponse correcte au temps de Risoli. :-)

      Prends soin de toi.

      Supprimer
  2. Tiens, justement, j'ai un peu de temps et hier soir, vers minuit, docteur Raoult, je discutais avec ma moto. C''est qu'elle est coquine, parce qu'elle me demandait, en tortillant de la selle, partie passager, si Ellie avait disparue de ce monde ?
    - Bien sur que non ! que je lui répondis derechef. Mais pourquoi me demandes-tu cela ?
    - Pour rien, me répondit-elle en baissant le phare sans se douter que j'avais remarqué qu'elle piquait le sien.
    - Me prendrais-tu pour une truffe, au chocolat de préférence, c'est bientôt Noël ?
    - Meu nan, que vas-tu imaginer là ?
    - Vu comment tu frétilles du bout de selle, je suis bien certain que tu voudrais encore y sentir le popotin d'Ellie. Lui dis-je non sans un brin de malice au pays des merveilles.
    - Ben... C'est que... Ben oui, monsieur mon chauffeur. Quoi, c'est tellement agréable d'asseoir sur son assise, les rondeurs bien plus avenantes que les tiennes, vieux machin !
    - Quoi ? Très bien ! une telle insulte vaut une punition exemplaire, je te prive de sortie et puis ça me fera économiser du pneu et des plaquettes de frein. Bien fait pour toi. Non mais sans blague, me traiter de vieux machin ! J'vais t'apprendre moi !
    - Pauvre tâche, tu ne me prives de rien du tout, c'est confinement et comme t'es pensionné de chez les vieux qui ne branlent plus rien, t'as même pas l'excuse d'aller au boulot. Allez vas prendre ton tilleul Ecossais et vas te pieuter, ça vaudra mieux.
    je ne sais pas ce qui pme retiens te te balancer un coup de pompe dans les côtes, saloperie de bécane !
    - Le prix d'un réservoir, mon coco... Le prix d'un réservoir.
    - Conasse ! Pfff j'éteints la lumière et je te laisse dans le noir du garage.
    - C'est ça, ferme la loupiote pour que je rêve au belles petites fesses d'Ellie sur mon cuir.

    Tssss, voilà la reconnaissance, je lui paye l'essence, l'huile, je la brique et en plus, elle n'est même pas baisable cette ferraille. Rhaaa, j'te jure !
    -

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. hmmmmm Tu devrais la fouetter, pour voir :D

      Supprimer
    2. PS - Tu lui diras que j'ai toujours mon casque, avec visière... Quand son maitre la chevauchera de nouveau, je serai prête.

      Supprimer
  3. Repas de famille hier soir.
    Mon grand ado :" j'sais pas vous mais moi cette année 2020, je l'ai pas vu passer! J'ai appris plein de nouveau truc " .
    La mère mon fils a du tomber dans une faille temporelle 0-o

    Courage! Bisous ! Courage! Cordialement

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu enlèveras " la mère " ! Mes doigts ont trop de passion

      Supprimer
    2. Non, c'est bien "La mère"... Ah quoi as tu bien pu penser, Dita, à quelle faille exactement ?
      Au nom de la mère, du fils etc... ;)

      Supprimer
    3. J'ai sans doute compris ton billet de travers. C'est tout moi :)
      Je voulais dire que j'étais tombée également dans une faille où je prend la flotte et me noie.
      Mais que ce n'était pas le cas de tout le monde car mon fils , lui, a trouvé l'année assez rapide et donc assez intéressante car pleine de nouvelles expériences. Saleté d'ado ^^

      Supprimer
  4. On devine une once de ressentiment envers l'humanité presque entière dans ton message. Entre la noyade et boire la tasse, c'est comme une bouteille à la mer. Mais comme l'écrit si joliment Mike, il y a des tasses plus agréables à boire que d'autres, juste une question de degrés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Que nenni, pauvre humanité presque entière ! Je divague juste sur le fait que cette passion là, m’engloutit plus vite que d'autres quand je lui laisse un peu de découvert.

      Supprimer
  5. Et bien, et bien... Il y de quoi faire un gros tas de sujets, avec tout ces petits cailloux blancs que vous venez de me semer, ici ! :D

    RépondreSupprimer

JE SUIS ENCORE PUNIE de commentaires chez Blogger mais seulement avec Google pas avec Mozizzi ça roule !