mercredi 23 mai 2018

Attachée


On parle de corde, de qualité de couleur, de matière de corde, 
les cordes qui glissent, celles qui piquent, les trop longues les trop courtes , du temps qu'il faut pour ligoter les échappées. Et le temps c'est ... Enfin on a pas qu'ça à foutre, des fois !



Et bien Talis Man, lui, en grand pragmatique, s'est trouvé


ÇA !


Attention, rien a voir avec la beauté et le plaisir du shibari. Mais coté efficacité / rapidité, c'est imbattable !

17 commentaires:

  1. C'est vrai qu'on s'attache parfois à des vieilles traditions ancestrales : les ficelles, les cordelettes, les chaînes, les câbles, la fibre optiques, que sais-je, moi ?
    Alors qu'on peut très bien s'amuser avec du matériel de récup!
    Le recyclage est l'avenir du bondage !

    RépondreSupprimer
  2. On ne vantera jamais assez les mérites de Monsieur Merlin Castor pour sa contribution aux joies du bondage.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et n'oublions surtout pas, Madame Ama Leroy ! ;)

      Supprimer
  3. Il y a au moins une recherche dans l'harmonie des couleurs... Ça ajoute une note de gaité... Et puis, ça ne fait pas mal...
    Cela dit, les bricos, - et mieux que tout, le bazar de l'Hôtel de Ville de Paris -, sont les indispensables du fétichiste !...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça c'est vrai, ça ne fait pas mal et c'est bien agréable !
      Je préfère me concentrer sur d'autres "douleurs" que celles des attaches ou de la position qui me distraient de mes essences ciels.

      Je vous laisse parler chiffons avec "Anonyme" ;D <3

      Supprimer
    2. Il est certes des douleurs plus intéressantes que d'autres !... Dans son "A Guide to the Correction of Jeunes Gentlemen", la pseudo - Lady qui signe ce petit livre, dit pourquoi son "bloc à fessées" ( je ne sais pas comment appeler ça ! ) est rembourré sous les genoux... Elle explique avec une logique admirable, que la punition par les verges de bouleau ne consiste pas à martyriser les genoux , et que cette douleur "délocalisée" risque d'être dommageable, en ce qu'elle distrait le puni du but essentiel de la fouettée, qui est de lui mettre le cul en fusion...

      Supprimer
    3. C'est naturellement "A Guide to the Correction of YOUNG Gentlemen" qu'il faut lire. Voilà que je traduis automatiquement, maintenant !...

      Supprimer
    4. AHAHA ! Bon à la santé de la logique dans le BDSM, alors ! Smouk Parrain ;)

      Et puis je vais me mettre en quête de ce guide. Je vais bien finir par avoir un peu de temps pour moi ! ;)

      Supprimer
  4. Y'a-t-il un truc rapide pour l'attaché-cage ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est l'attaché de directive qui pourra te répondre ;)

      Supprimer
  5. Il y a comme une sortie d'harmonie visuelle entre les étages, chevilles, genoux, culottes
    D'abord, ce n'est pas du shibari votre truc mais du bondage ! (Signé la rope Trolle)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. TUDIEU ! Et pourtant je n'avais même pas bu un Irish ! Rhaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa
      Demain quand j'aurai décuvé je me pends :*

      Supprimer
  6. Réponses
    1. Je me dis la prochaine fois vous allez peut-être nous montrer un truc un peu givré prochainement.

      Supprimer
    2. Dans un avenir prochainement proche ? Surement ! ;)
      J'attends que la température remonte un peu, pour ne pas vous refiler ma crève. :)

      Supprimer

JE SUIS ENCORE PUNIE de commentaires chez Blogger,... RHHHAAAAAAAAAAAAAA ... ça sent le viruuuuuuuuuuuuuuus :(