jeudi 15 novembre 2018

broderies intimes





Dans sa poche pesait les clefs qu elle palpait pour se raccrocher à sa réalité. Tac tac tac faisaient ses bottines prunes sur la dalle de béton du sous sol nauséabond, en approchant des portes blindées de ses sensualités partagées. Il était 20h 30 sur sa montre qui ne faisait pas tic tac. On était mardi, Lie avait la permission de minuit. 

Elle entra, le couloir était éclairé. Lie défit ses bottines pour n'entendre plus que le gong de son cœur. Se posa, elle et ses affaires, quelques instants. But un verre d'eau puis partie doucement sur la pointe de ses bas, revisiter l'endroit en point de croix.

Passant de salles en salles dans le couloir aux portes ouvertes sur des pénombres au fil d'argent. Frôlant s'asseyant s'agenouillant s'allongeant dans ces lieux ou Lie s'était sentie chair et âme, tout à la fois, sous le cadre de ses lourdes mains, les ciseaux de ses raffinements, le point compté de ses baisers, le découseur de ses raclées, le ruban de ses extases.

Une porte seule était fermée qu'elle croisait sans l'ouvrir comme pour conjurer ses espoirs. Mais les espoirs, comme tout, doivent mourir un jour. Et Lie tira la chevillette, la bobinette chera et la porte s'ouvrit sur un noir velouté une odeur de whisky enfumé, un point qui brille.

Ce n'est pas sa tête qui décida la première mais ses mains qui la mirent nue en un tour..., et ses jambes qui coururent l’asseoir sur ses genoux, toute crue.



Broderie - SAÚDE Mag

mercredi 31 octobre 2018

allo la Win





Ma tenue de "allo la Win"



n'est surement pas une tenue que je mets le premier soir car je suis très pudique. Mais oui !

Et puis il y a ceux qui s'en tapent ou alors à qui cela ne convient pas, alors, j'attends un peu de loin, voir si ça peux apporter des bonbecs au moulin...






La vache j'ai carrément failli laisser passer le mois ! t'as eu chaud !

samedi 22 septembre 2018

Buculique




Stolen, 2012, Yer So Bad – Jonathan LeVine Gallery



Il veut la jardiner la p'tite Croquette
Il lui égraine de jolies sornette
Lui ratisse du Pouet Pouet
La roule dans de la plume d'Aigrette
La fait voyager en charrette
Lui sifflote des air musettes
Et quand il l'aura chopée déculottée enflammée, 
il compte bien la biner aussi sec !




Rhaaaaaaaaaa BORDEL DE MERDE ! Ça fait presque un mois que je n'ai pas posté ... 
Ma vie roule trop vite. Sais tu ou es la poignée du parachute de freinage ?




lundi 13 août 2018

End

montage - Richard Unglik



Des vacances 
pour moi...



Par ailleurs, je ne sais toujours pas ou se sont cachés mon pirate et poupéllie. Si t'as une idée, bizarre, bien sur, n'hésite pas à me la soumettre... Pas la peine de me répondre dans - Dans ton cul - C'est déjà vérifié, merci !



Retrouvailles avec mon ordi...Mises à jour


lundi 30 juillet 2018

badass






Gazo Maître pêche à la lanterne, éblouissant les sauterelles de ses perverses balivernes. En ce moment il se concentre sur la croupe de la Ritournelle qui ne sait trop, la belle, si tout ceci est bon pour elle ou si elle sortira de l'histoire complètement s'couée. 

Mais la lanterne est magique et bientôt Ritournelle abdique. C'est ainsi qu un après midi mordoré, elle se retrouve pliée, la cucurbitacée empaumée avec grand allant. Gazo Maître est tout retourné de cette vue imprenable dont il ne saurait se passer. Ritournelle mouline, pousse de petits cris de mulot en folie, s'embrase et ruisselle de tout ses miels.

Gazo enivré ne peut plus se tenir. Il ouvre un large bec et croque, à pleines dents, les fruits rougis de la pauvrette. Croquer n'est pas jouer ! Ritournelle se retourne et envoie un gros poing dans la tronche de celui qu'on appelle désormais : "Chico Dagneau" !





ET MAINTENANT ...

Un coloriage pour les vacances de la part de Mitzi et Moriceau



lundi 9 juillet 2018

Marveler




Il était une fois
une fessée
 qui me faisait

 tourner la tête.
 La fessée
"Saisissez moi-basculez moi !"



mardi 26 juin 2018

et PAF


LA POMME !

A force de rester sur ton cul toute la journée à pianoter.
C'est pour ça qu il faut trouver un fesseur sauveteur, 
pour remonter tout ça.

mercredi 13 juin 2018

c'est foutu !



 photographie Olivia Locher


Je n'irai pas m'installer en Arizona.
On a pas le droit d'avoir plus de deux sex-toys, en Arizona.
Encore en plus je viens de retrouver celui çi ...,
                        *
lové dans mes petites culottes, alors que je le croyais passé à la benne.
Devant le grand miroir mordoré, je l'ai mis dans ma bouche.
Ça me fait une super dent en diamant ! (grosse la dent) 





Plug d'hiver !

Plein de bisous de Rapis, la renarde.







*cadeau, petit bout de nous

mercredi 23 mai 2018

Attachée


On parle de corde, de qualité de couleur, de matière de corde, 
les cordes qui glissent, celles qui piquent, les trop longues les trop courtes , du temps qu'il faut pour ligoter les échappées. Et le temps c'est ... Enfin on a pas qu'ça à foutre, des fois !



Et bien Talis Man, lui, en grand pragmatique, s'est trouvé


ÇA !


Attention, rien a voir avec la beauté et le plaisir du shibari. Mais coté efficacité / rapidité, c'est imbattable !

mardi 15 mai 2018

question con ...




Tu préfères :



a / Quand il (elle) te quitte et que tu n'en a pas envie ?
b/ Quand tu le (la) quittes et qu'il n'en a pas envie ?
c / Quand vous vous quittez et que vous n'en avez pas envie... ?

(Je ne te parlerai pas de "quand vous vous quittez et que tout baigne" ni de "quand vous ne vous quittez pas et que tout baigne"... C'est pas d'jeu )




Et BIM! C'était une vraie question "CON" !
Tu n'es donc pas obligé de répondre...
Mais tu peux me ra-gonder tes jours ferrés.



mercredi 2 mai 2018

la Muette


dessin de Louise Zergaeng Pomeroy


Je voulais te dire : 

- ... Non...Tant pis.Je te 'violerai' dans mtes rêves !








(cadeau de MB) 
C'est ce que j'écoutais en m'endormant, 
dans mon lit d'étudiante secrète.

mercredi 18 avril 2018

les gestes qui parlent


les  gestes de mon corps me surprennent et m'attendrissent. J'aime quand mon corps me raconte ce que mon esprit embrumé (pas que par l'alcool, je te vois venir...), chancelant de trop d'émotions, d'informations, n'arrive à m'avouer à moi même. Mon corps lui est simple, sans détour, il avoue.







J'étais sur le ventre allongée et fessée.
Ma main gauche est remontée en douce le long de mon corps 
pour saisir la clef offerte, 
accrochée à mon cou.
Elle l'a caressée, longtemps, entre le pouce et l'index.
Longtemps, avant que je ne m'en aperçoive.


lundi 9 avril 2018

pénis stances


Sur les murs des arènes de Nîmes, de glorieux pénis sont sculptés pour chasser les mauvais esprits, 
car l'idée était de déclencher à leur vue, l'hilarité du spectateur entrant. Et le rire chasse les mauvais esprits,
c'est bien connu ! Ce qui l'est moins, pour moi, est que l'outil phallique en soit le moteur. Mais bon ; On essaye !






Chassons les mauvais esprits 
de never ! 




Et en plus ça attire la Fée ! ;)

dimanche 1 avril 2018

chaud chaud chaud




 CHOCOLAT !
Patrick Roger / sculpteur chocolatier  




 et Hoplaaaaa !


 
pas de phallus gourmand , Huyana... 




J'en veux UN ! 



Et en complément  
une ravissante petite culotte 
 pour Monsieur Mike !











Reçu ! ;) Et lu...

mercredi 28 mars 2018

gaine !




(détournement de matos)




Ça fait un an qu'on essaye de se quitter... 

Tu sais, un peu comme quand tu cherches un appart, que tu achètes le particulier, que tu lis les petites annonces, que tu les coches et que tu ne te déplaces jamais pour voir. Mais tu cherches !!! Ouaiiiis...




Son dernier message date du 12 mars. 
16 jours que je gaine. 
On tient, on tient, on tient... 
J'en chie, ma mère sa race.
Mais on tient !







lundi 19 mars 2018

Cris et Chuchotements



Dessin de ...
Coup de baguette magique de la Fée de never :
Isabelle Dalle ! 
Dessin et couverture du livre Miss Endorphine 
que je n'ai pas lu, mais qui à l'air d'enfer.



On dirait que tu chuchoterais 

des menaces
des phrases salaces
des perversités subtiles
des ordres grinçants glaçants brûlants

des mots affolants



On dirait que je crierais 

de surprise
de peur
de douleur
de ferveur
de plaisir
de bonheur


On dirait que mes cris et tes chuchotements formeraient un duo des plus émouvants









dimanche 4 mars 2018

reflets

photo Denis Roche - Chambre




C'était peut être la deuxième ou la troisième ou la quatrième ou la cinquième...  
Il m'a déshabillée, revêtue de nœuds qui me torsadaient la peau des seins des cuisses du ventre.
Après avoir jeté un œil circonspect sur sa sculpture, il l'as attirée vers la lumière d'un grand miroir
et la maintenant par les épaules, lui as demandée d'ouvrir ses paupières de plâtre. 
Il lui fallu beaucoup insister. Ses paupières collées de timidité ont fini par céder 
laissant filtrer un filet de regard sur cette femme hachurée, petite et nue, devant lui. 

Première vue de





Je t'aurais dit "Aux marches du palais" Si ce n'était déjà fait

mardi 13 février 2018

Ssssss





Qu'est ce qu'elle veut la coccinelle ? 
Un ptit tour en l'air 
Un décollage en montgolfière 
Une virée sur ses sommets givrés. 
Une sinusoïde sous l'aile de son coléoptère...



vendredi 2 février 2018

Le sac des désirs



"Le sac des désirs n’a pas de fond."

proverbe japonais 
(toujours la quand il faut les proverbes japonais)




Et ça, ça tombe bien tombe bien, je ne veux pas vivre sans désir. Du plus petit au plus grand,
du plus fin au plus fou... Faut juste que je travaille ma souplesse.


dessin de Jan Van Rijn



vendredi 19 janvier 2018

chère Chair



Série - Paysage sur peau - graminées de martinet à lanières rondes. © Moi




Chère Chair, longtemps nous sommes regardés en chien de faience. Longtemps j'ai été défiant vis a vis de toi. Longtemps j'ai été défaillant à t'aimer. Puis je t'ai photographiée, puis j'ai laissé d'autres te marquer t'emballer te saucissonner t'approprier  Aujourd'hui chère Chair nous nous sommes rejoins. Aujourd'hui, nous partageons. Aujourd'hui, chère Chair, j'ai de la tendresse pour toi.

L'Esprit






vendredi 12 janvier 2018

cent blagues !!!


Avoue que tu as cru qu'en te planquant sur never, t'allais y échapper. 

Que jamais, ici, tu ne lirais le nom de ..., comment déjà ? Que je ne parlerai pas de  #1, #2, #3, et tout les "#" du monde entier ?

Ratéééé ! 


Michelle Perrot, je vous aime !

Signé Ellie la Pure Païtaine



Et pour que tu reviennes quand même :
une illustration de Xavier Sager - La fessée érotique - 1913 

Peut être bien ma position la plus tripale...