mercredi 6 juillet 2016

baiser

Incroyable la journée du "baiser" existe  ! 
Et c'est au-jour-d'hui.


BAISER, BAISER, BAISER,... qui vous voudrez !

C'est un peu spécial ces journées du tout et du n'importe quoi.
La journée "du coup de poing dans la gueule" existe surement, mais je ne connais pas la date.

23 commentaires:

  1. Vampirella le retour....enfin la réincarnation....qui se mord un barbu en plus....J'ai beaucoup lu et surtout dévoré des yeux les bd de Vampirella quand j'étais plus jeune, et je n'ai pas le souvenir qu'elle balançait des coups de poing dans la gueule...autre époque autres moeurs?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle le croque juste un peu... faut bien goûter :)

      Supprimer
    2. Bonjour Antoine,

      Pour "Vampirella", je propose un mélange de Barbarella et Vampirette . sympa,non ?
      Peut-être vous souvenez-vous de l'actrice Nastasja Kinski (fille de l'acteur Kalaus Kinski- Nosteratu) dans le film de 1982 intitulé "la Féline" dans lequel elle dévore ses amants d'une nuit en se transformant en panthère noire pendant ses ébats nocturnes... rugissants !!!
      Peter Pan

      Supprimer
  2. Attention ! Pour ceux qui auraient lu un peu trop rapidement et qui auraient cru voir la journée du baisé, je vous le dis gentiment, mais fermement: vous faites erreur.
    Cette journée-là existe bel et bien, mais on la fête tous les jours!
    Là, en l'occurrence, il s'agit la journée du baiser... c'est à dire de la bise, du bibi, du bisou, du bécot, du poutou, de la pelle, de la galoche, du patin, que sais-je encore? D'ailleurs, c'est bientôt mon anniversaire...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Se faire baiser est normalement un truc hyper ravigotant, je ne sais pas comment cette phrase est devenue la traduction du fait de se faire avoir... Ou alors peut être dans le sens, heuu, j'ai rien vu venir, je me suis fait enculer et j'étais pas d'accord et ça m'a fait mal... Oui, parce que sinon se faire enculer est normalement un truc hyper ravigotant, je ne sais pas comment cette phrase est devenue la traduction du fait... @

      (Intense réflexion, déclenchée par le professeur Max)

      Supprimer
    2. Déclencheur de réflexion , ça doit être mon côté miroir...
      Sinon, pour répondre sur le fond, c'est bien le type d'expression hérité d'une société machiste où se faire baiser signifie se retrouver réduit à jouer le rôle de la femme ou de l'homosexuel qui subit l'assaut du mâle viril et dominant...
      En tant que fesseur féministe (si si, ça existe, la preuve ! ), je réagis et le je m'insurge, mais je crains qu'il ne faille encore de longues décennies avant que l'on dépasse ces stéréotypes !

      Supprimer
    3. Je connais bien une fille qui connaît bien un gars qui trouve que se faire en culer par une fille est un truc hyper ravigotant ! C'est cool ces mecs au féminisme ancré au tréfond de leurs entrailles ! J'aime !
      Vous aussi, prof, z'êtes féministe jusqu'au bout du fond de l'intérieur ?? Cool.

      Supprimer
    4. Mmmmh, je connais "un peu" une fille qui... peut être que c'est la même que tu connais "bien" qui... ? Le monde est siiiiii petit ! ;p

      Supprimer
  3. Cette image me plait immensément. La posture de cet homme, son moitié déshabillé... je kiffe grave

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu en croques, toi aussi MarieO ? ;)

      J'ai pris un peu de temps pour choisir dans ma mallette à trouvailles cette photo là. J'avais du romantique du culcul la praline kitch du saugrenu et saugrenute sont en bateau. Mais j'aime bien le bisou morsure. et l'étonnement de mon mordu alors hop, celle là que je trouve magnifiquement composée décallée et non signééééééééééée snif. (Peut être que la fée de never sait elle ! ;) :D )

      Supprimer
    2. oui j'en croque aussi dans les deux sens du terme ;)

      Supprimer
  4. Bonsoir Ellie et vous tous...

    "Big Bisou !!!". Comme le chantait Carlos à sa grande époque, dans les 70's pour ceux qui s'en souviennent. Vous souvenez-vous aussi du "Bougalou du loup-garou" ? Un temps que les moins de quarante ans ne peuvent pas connaître... dommage. Belle époque... révolue. Hélas !
    Souvenirs, souvenirs...
    Peter Pan

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah Carlos c'était quelque chose... Big Bisounours. Mais qui donc a élevé ce garçon ? ;)

      Supprimer
    2. Bonjour Miss Ellie,


      Carlos était le fils du Dr Françoise Dolto, bien connue pour ses travaux en faveur des relations parents/enfants. Un fameux chanteur, à la fois humoriste (pas comme ceux d'aujourd'hui qui répètent les mêmes choses lassantes à la fin) et aussi danseur. A la grande époque des Carpentier...
      Peter Pan.

      Supprimer
    3. Pure machine à souvenirs et Raies-Fées-Rances en tous genres, dis donc!

      Supprimer
    4. Bonjour Mr Etoile Henri,

      Personne à gauche , personne à droite. Alors j'imagine que ce compliment très flatteur s'adresse à moi. C'est très sympathique à vous. J'aime bien évoquer les souvenirs... Belle époque les années 70 et 80. Bon Dimanche.
      Peter Pan.

      Supprimer
    5. C'est autant une critique qu'une banale remarque sur les allusions, oui, à ces vestiges......, oui, de natures assez toiles d'araignées..... C'est une époque oui, dans laquelle j'ai été totalement immergé..... avec ses affres aussi, comme les dangers d'alors......, beaucoup d'inconnu.....

      Je suis assez surpris de retrouver ici des participants croisés ailleurs, il y a d'autres temps, d'autres Univers, d'autres Espaces, d'autres blogs...., encore un passé...., oui, en tranches...., Les souvenirs, je les aime pour la vie qu'ils procurent projetés dans le présent, leur réalité de l'instant quoi.... ça ne meurt pas un passé....

      Supprimer
    6. Ah non ... ça ne meurt pas. A part un bon Alzheimer et encore je n'ai pas testé.

      Le passé fait seulement parti des marches de l'escalier de la vie. Une fois grimpé avec plus ou moins de plaisir on passe aux suivantes. Et même si on ne peut pas les redescendre, les marches précédentes sont toujours là derrière.

      Et encore, là, je suis optimiste j'ai mis l'escalier dans le sens de la montée...

      (putain quel level, ce matin )

      Supprimer
  5. j'me suis dit comme ça, puisque c'est la journée du baisé, j'tenterai bien le coup avec une inconnue dans la rue. C'était juste que je me suis dit, un peu comme on se dit, j'tenterai bien de ne pas payer mes impots... J'entends déjà celles et ceux qui me traite de lâche ! Pfff, sachez, mesdames et messieurs, que je ne tiens pas du tout à ce que la journée du baisé se transforme en journée de claque dans la tronche, alors, un homme prévenu en vaut deux, ce qui lui évite d'être baisé.

    RépondreSupprimer
  6. Putain ! J'ai loupé cette journée là ! Je ne crois pas ce jour là avoir baiser qui que ce soit d'aucune manière.
    Squregneugneu
    Bon heureusement on n'a pas besoin d'attendre l'année prochaine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous aussi vous dites "Putain" ?
      Putain ne traînez pas pour baiser a tour de, de, de ce que vous voudrez et de qui vous voudrez ! ;)

      Supprimer
    2. Bonjour Ici-et-ailleurs ,

      Vous en faites pas !! On est parfois tous comme le Lapin d'Alice (Late Rabbit comme ils disent) : un petit temps de retard. Ce sera un jour de "Non-Anniversaire".
      (A vrai dire , je trouve le conte d'Alice plutôt loufoque -et pas : loup-phoque. Au fait ça existe comme animal ce genre de bestiole ? - et légèrement embrouillé. Enfin je dis ça, je dis rien...
      Peter Pan.

      Supprimer

Chuis désolée mais pour l'instant je suis punie de commentaires chez Blogger, mais je me vengerais... Tu auras compris que ce n'est plus le cas, mais ça me rappelle le bon vieux temps ! :D