samedi 30 avril 2016

métroporno



Le carnet noir au fond de mon sac me regarde d'un sale œil...

- Tu me laisses tomber, ou quoi ? Tu ne viens plus me gratter la feuille...

C'est vrai, mais ké passa ? Pensais je en mon fort intérieur. Je réalise que cela fait fort longtemps que je n'ai voyagé en métropolitain parisien. Je ne sais plus si je te l'ai déjà dit mais le train et encore plus le métro, ont des effets particuliers sur mon "moi" (à croire que dans le mouvement, mon "ça" se déverse sur mon "surmoi" et l'englue ...) Bref, je m'assoie, ça roule ça vibre fait chaud,  je saisie le carnet, le stylo. Je résiste un peu, le temps d'oublier le monde. Et je jouis :



Kenneth-Josephson-Polapan


es doigts chauds de charretiers s'agitent, 

tels de petits pénis fébriles, 

effeuillent les lèvres de la vulve papillon, 

tournevis son clitoris tendu,

et finissent par empaler, à plusieurs, 

son con et son cul, convaincus.








Et BIM, je rate le changement !

15 commentaires:

  1. A titre de curiosité, c'était quelle ligne? Et vers quelle station ? Et le tram, tu as essayé? Peut-être que c'est bien aussi , hein ?
    Sans vouloir être indiscret bien sûr...
    Sinon, si tu vas au bout de la ligne 11, tu risques de rencontrer ... http://professeurmax.canalblog.com/archives/2016/04/27/33729648.html#c69373516

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Direction Etoile. C'est pas mal non plus le Lilas sous les étoiles... ;)

      Supprimer
  2. Moi il me faut plutôt de long trajets en train vers la capitale pour que la plume soit fructueuse. Heureusement, je descends au terminus, cela m'évite quelques soucis. Emporté par l'élan il peut tout de même m'arriver de me retrouver tout seul dans la rame arrivée à destination. Là, j'ai généralement un coup de flip quand le contrôleur traverse le wagon pour déclencher la mise à l'entrepot du TGV !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @ ici et ailleurs - 24h à l'entrepôt dans les petites lumières jaunes et les sifflements... Mmmmh, sacré fantasme !!! :D

      @ MarieO - Juste ce qu'il faut... o:)

      Supprimer
  3. Le métro serait donc une sorte de transport amoureux?
    Magnifique description en peu de mots d'une activité digitale qu'on aimerait partager. Un (ou des) doigt inquisiteur....

    RépondreSupprimer
  4. Le métro serait donc une sorte de transport amoureux?

    :) Très joli...

    RépondreSupprimer
  5. Un petit billet TGV ? J'accompagne, juste pour voir dans tes yeux l'instant divin.

    RépondreSupprimer
  6. Mmmmmmmmmmmmh ... Non mais tu as vu, quand je suis dans le train à coté de toi, je suis très sage ! :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais, si parfois je te souhaiterai pas moins sage. C'est évident que dans le monde de la fessée, la sagesse est une grave maladie.

      Supprimer
    2. Ça c'est vrai ... Il faut que je fasse des progrès ! ... Je ne sais pas si tu me trouveras supportable très longtemps :D

      Boudiou ça fait dix jours que je n'ai rien lâché sur never. La vie va trop vite !

      Supprimer
    3. Si je ne te supporte pas, j'ai une bonne méthode pour te calmer... Devine !

      Supprimer
  7. POUF POUF POUF ! (c'est bien toi? là, Mike ? :D Qu'est ce qu'il y avait dans l'Irish... ?)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ben quoi, la meilleure méthode c'est de t'offrir un Irish avec les grains de café. Tsss que vas-tu donc imaginer d'autre ?

      Supprimer
    2. What did you espect ? Hinhinhin ! :p

      Supprimer

Chuis désolée mais pour l'instant je suis punie de commentaires chez Blogger, mais je me vengerais... Tu auras compris que ce n'est plus le cas, mais ça me rappelle le bon vieux temps ! :D