samedi 28 novembre 2015

Vieilleries


Y à longtemps, j'avais un loup. Un loup et un autre pseudo. Ceci explique cela...




(Avant de faire le ménage faut d’abord ranger. Du coup on tombe sur des tas de vieilleries dans le fond de ses tiroirs, ... Je te poste celle là, avant de l'oublier)


" Il était une fois un Weebmaster terrible, terrible !
La nuit il revêtait une peau de loup et courait les bois pour fesser le petit chaperon, boucle d'or, la belle au bois dormant, blanche neige et les sept nains et tous ceux qui lui tombaient sous la main.

Mais un jour, ou plutôt une nuit, alors qu'il trottinait en humant l'air, il ne s’aperçut pas que sa peau de loup s'était prise dans une ronce et il continua tranquillou à cavaler à loilpé dans les bois. Mmmmmh, Mmmmmh..., ça sentait bon par là, y avait sûrement un ptit cul à fesser dans les parages. Sur la pointe des pieds, en lousdé, il se glissa de troncs en troncs, tendit son cou pour enfin apercevoir le ptit chaperon en train de rêvasser peinardissimo, assis dans les fougères (en vérité il cuvait ses Irishs que ses potes, Mike et Titi, l'avaient forcé à boire, mais ceci est une autre histoire...).

- AH, Aaaah, petit chaperon je vais te fesseeeeeeeeeeeeer ! Rugit le loup en bondissant de derrière son arbre.

Le petit chaperon sursauta et s'attrapa illico le hoquet du siècle :

- C'est HIPS, pas des HIPS, manières HIPS ! Qui HIPS êtes vous, HIPS ?

- Ben chuis l'loup, quoi ?

- Espèce de HIPS de heuuu comment on dit déjà de, HIPS ! Merde quoi ! Vous savez bien un type qui se fait passer pour un autre ! HIPS !

- Un pléonasme ?

- HIPS ! Mais nooon !

- Un plagiat ?

- Mais NOOON ! HIPS !

- Un pastiche ?

- Non mais c'est pas vrai ? Tu le fais exprès pour me provoquer ou quoi ? Vient ici tout de suite ! Et le petit chaperon rouge de colère (tellement en colère qu'il en avait perdu son hoquet) attrapa le terrible Weebmaster par l'oreille, l'allongea sur ses genoux et n’eut même pas la peine de lui baisser quoi que ce soit pour lui en coller une de compétition ! "


                                                                                                                                     The End  (10/04/2014)



 

- Bien moi je vous dis que quand on écrit un truc comme ça, à propos de son Loup, ça sent effectivement la fin !

- … La faim ?

- Vous le fais exprès de n'pas comprendre ? Le roussi, je vous dit !

- Flûte…



 - Et arrêtez de vous contorsionner comme ça, vous allez finir par vous casser quelque chose.

-
Ch'fais c'que j'veux !



Et c'était quoi le mot que le loup devait trouver, au fait ? M'en rappelle plus...

37 commentaires:

  1. Au hasard, je dirais un imposteur, au minimum...voire un mythomane. Comme tu t'en réfères à quelques histoires mythiques...
    Deux autres réflexions...A force de faire HIPS, on peut se demander si ce ne serait pas elle ( Ellie?) qui aurait abusé du pastiche...(saleté de loi Evin, on peut plus faire de pub pour ces produits)
    Et, jolie contorsionniste...faut faire gaffe, des fois y a des positions qui peuvent faire mal...même si elles sont excitantes à engendrer et voir

    RépondreSupprimer
  2. Réponses
    1. Et oui encore une magnifique photo de heuuu heuuu :)

      Supprimer
  3. Y-a un proverbe dans la forêt qui dit que: "tant va la cruche au loup qu'à la fin, elle se casse..."
    J'imagine que c'est une façon de dire qu'il ne faut pas prendre les petits chaperons rouges pour des cruches sous peine de ne plus les prendre du tout ! :p

    Du coup, ce week end, c'est la chasse aux loups, alors?
    Je croyais que c'était COP21...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Tant va la cruche au loup..". ou "pierre qui roule n'amasse pas loup" :D tout ces proverbes sont délicieux. Quand au COP21, je roule à vélo, je me chauffe à la fessée et je me manifeste dans les bois ;p

      Supprimer
  4. Bonjour Elie...

    Voilà , à force de crier "Au loup", on finit par ne plus y croire. - Hé, Loup, y es tu ? . Usurpation d'identité ? Ca va chauffer pour son grade !!! Un plaisantin , sans doute. Un nain-posteur. Certainement les sept nains qui ont racheté aux fripes la peau mitée de Grand-Loup. Mais ne tremblez pas, ma belle ! A nous trois , nous croiserons le fer pour repousser ce sinistre personnage. Un pour tous ! Tous pour un ! Taïaut ! Prime-seconde-tierce-quinte-quinte inversée- septime ! Et voilà le travail !
    -Messieurs, vous êtes mes sauveurs ! - Tout le plaisir était pour nous, Madame ! Messieurs, à cheval. le temps presse...
    Et nos trois héros reprirent leur chemin à brides abattue...". Humm, sympa, ce petit épisode, non ?
    Peter Pan.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un nain posteur, Excellent ça Peter ! :)

      Supprimer
    2. Bonjour Ellie,

      Je dirais même plus : un nain-posteur de Tchéquie ? Pourquoi me direz-vous ?
      Fort simple : Parce que c'est le seul pays où les boîtes aux lettres sont haut perchées : c'est bien connu :
      les Tchèques-postent-haut ! (=les chèques postaux).
      (Oui je sais, elle est nulle mais elle n'est pas de moi mais je l'avais entendue dans l'ex-émission de "la Classe" animée par Fabrice. Excellente émission sur FR3 dans les années 1990 avant FASILA Chanter de feu-Pascal Brunner).
      Peter Pan.

      Supprimer
    3. Moi je connaissais Yul Bruner mais pas l'autre. Si en plus il y avait un huitième mercenaire....

      Supprimer
  5. Imposteur, trompeur, mystificateur, simulateur, menteur, faux-derche, candidat aux futures élections... Pôv' type, finalement. Loup mité...
    Mais la mère grand, dans cette affaire ?... Elle fait quoi, la mère grand ?...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Putain Parrain ! Y avait du lion dans vos huitres ! :D

      La mère grand regarde sa série ;) http://nirvanadellie.blogspot.fr/2014/03/once-upon-time.html

      Supprimer
  6. @ Waldo :

    C'est vrai çà ! Elle ramasse des champignons, la Mère-Grand ?? Voilà, c'est ça : une omelette aux cèpes des bois, recouvert de beurre de Guérande avec une part de galette . Ben oui, à la campagne, on vit chichement... Mais si vous voulez vous donner la peine d'entrer, vous êtes le bienvenue à notre table . Un verre de vin chaud ???
    Peter Pan

    RépondreSupprimer
  7. Alors là, je voudrais pousser un cri de colère. D’ailleurs, je le pousse : Aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaahhhh !
    C’est fait . Il n’y a pas à dire : ça soulage ! Non mais c’est vrai quoi ! Déjà que systématiquement, le loup a toujours le mauvais rôle dans les contes, voilà en plus qu’il se fait ridiculiser ! Et par qui ? Je vous le demande ? Par un petit chaperon rouge qui a troqué sa galette contre un Label 5 de supérette ! Et le petit pot de beurre dans tout ça ? Mystère… en tout cas , la gamine a l’air bien beurrée !
    Alors, moi je dis stop ! Halte à l’ostracisme, à la ségrégation, à la discrimination dont font l’objet les pauvres loups ! Loups, ogres et sorcières, unissez-vous ! Il est temps de se révolter ! Tous ensemble, tous ensemble, oui ! Nous rétablirons la vérité, nous réécrirons ces contes, et nous infligerons enfin à tous les petits chaperons rouges la correction qu’ils méritent !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahahaha ! En attendant j'avais promis à Mike de terminer un jour le vilain petit canard qui traine aussi dans le fond d'un tiroir ....

      Supprimer
    2. Belle promesse ! Eh bien, Ellie, il ne reste plus qu’à la tenir ! Je suis impatient de découvrir ce que va donner ton Vilain Petit Canard lorsqu'il sortira du tiroir. De mon côté, je m’attelle aux trois petits cochons (enfin, c’est une façon de parler …), Promis! Juré! Craché! Croix de bois, croix de fer...

      Supprimer
    3. Ha oui j'avais oublié.... Dites petite fée, vous pouvez pas me transformer une petite heure en fesseur histoire que je flanque une bonne fessée à la belle. ben oui quoi, elle ne tient pas ses promesses. Allez, juste une fois et je vous jure que je ne vous fiche la paix et je vous laisse dormir dans votre lampe.
      Ha bon c'est le génie qui loues cette turne ? Et lui il ne peut pas me..?

      Supprimer
    4. Et tu me feras les illustrations, Mikounet ? (sourire charmeur + un Irish)

      Supprimer
    5. Bon! ça y est ! Moi, je tiens mes promesses! Ce n'est pas le cas de tout le monde... Je dis ça, je ne dis rien... Enfin! Voici enfin le loup réhabilité! Et c'est là : http://professeurmax.canalblog.com/archives/2015/12/04/33023189.html

      Supprimer
  8. Waldo les a tous trouvés... imposteur, mytho, pov'type et j'en passe.

    en tout cas, c'est joliment raconté, un brin de naïveté (au sens positif du terme, candeur ou espièglerie si vous préférez) adorable mais qui a du bien agacer le vrai-faux loup dont s'agit !



    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je t'assure Brigit, je ne fais pas du tout exprès d'être agaçante o:) c'est naturel grrrrrrr... :D :-*

      Supprimer
    2. @ Ellie:

      Cela fait partie de votre charme: on ne vous imaginerait pas sans...
      (Oui je flatte un peu mais pour une fois... Rires).

      Supprimer
  9. @ Professeur Max :

    Vous n'avez pas tort , en effet ! Eh oui, le loup, ce noble et redoutable canidé, grand coursier, a représenté des siècles durant le symbole du côté sombre de la Nature avec son regard luisant dans la nuit et son hurlement à glaçer le sang des pauvres gens égarés. Avec toutes sortes de légendes autour de lui : pleine lune maléfique, sorcellerie, superstitions...
    Organisé en société, comme les humains, il fut surtout un concurrent direct de l'Homme pour les territoires de chasse et au final grand perdant dans cette course. Les derniers loups abattus en France le furent dans les années 1950. Cependant, un ancien journaliste, G. Ménatory, a recrée un parc à leur intention dans le Massif Central, il y a une vingtaine d'années....
    Peter Pan.

    RépondreSupprimer
  10. Vir feminæ lupus…

    …comme dit ma concierge…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ... comme dit mon concierge aussi.. chaque fois que je lui souris :)

      Supprimer
  11. @Kurt Pabiain :

    "Femme louve " voulez-vous dire ? Curieux...

    RépondreSupprimer
  12. Il y a loup sous roche qui comme chacun le sait, gratte moins que la laine de verre, quoi que le loup ne dédaigne pas les agneaux, que le seigneur me pardonne je n'ai pas pu faire silence. Donc c'est du verre laine.
    Bizarre, je ne me souviens guère avoir saouler un loup ? Pour tout dire ça m'étonne car question Irish Coffee, plutôt que de rincer les crocs d'un loup pelé, je me serais rincé la dalle.... mais oui avec Titi ça va de soi comme le verre. Donc la belle avait imaginé dans ses plus fous hoquets, de corriger le loup glabre. Du genre "loup gare ou je te fesse" Je sais elle est tirée par les cheveux mais question jeux de mots pourris, j'en fais autant que de verres bus.
    Tiens pâr hasard si la ronce fut au bord d'une rivière profonde, dans des gorges par exemple... Le bestiaux aurait chuter dans l'onde et cela aurait une ronce de noyer. Haouarffff, ce soir je suis pleine bourre !

    RépondreSupprimer
  13. Bonjour Mike ,

    La laine de verre, dites-vous ? Je pensais "le loup à l'haleine de verre ou de fer" ! Auquel cas RV rapidos chez le véto : carries en vue ! A moins qu'il s'agisse d'un excès du nectar des dieux. Je ne pourrais en jurer.
    N'empêche qu'elle a du cran, la petite Chaperone ! Flanquer une torgnole au loup... Costaud, la miss. Elle carbure au Topset.
    Peter Pan

    RépondreSupprimer
  14. C'est bien triste cette histoire... Le web master, souvent, avant, il se contentait d'être ce qu'il est fondamentalement: un bête type dont le talent numéro 1 (le seul?) est de raconter des belles histoires... Et puis voilà: en ouvrant son blog, il a reçu une belle peau de loup. Et comme il aime se raconter des histoires à lui-même, il s'est imaginé vraiment qu'au lieu de se peau vieillissante et flasque, il possèdait VRAIMENT un beau poil luisant et soyeux, qu'au lieu de son esprit vénal, manipulateur et menteur, il était VRAIMENT sauvage et fier, qu'au lieu de ses dents abimées et réparées, il avait VRAIMENT une machoire de carnassier, et qu'au lieu d'un petit haricot rabougri, il était VRAIMENT muni d'une queue puissante et poilue... Hélas, trois fois hélas; les déguisements finissent par craquer (surtout quand ils sont mal ajustés) et, plus le temps passe, plus nombreux sont les chaperons qui le voient courir tout nu... Et quand elles se rencontrent, elles papotent et se gaussent: "Ah ouais?? Toi aussi tu l'as vu hurler à la lune, racontant tous ses malheurs juste pour se faire remarquer?? Pauvre faux-loup"... Et elles vont se faire consoler ailleurs. Pas chez mère-grand (elle est jamais là, cette salope), mais chez père-grand qui le fait gentiment sauter sur ses genoux.
    Et le loup au déguisement mité?? Ben... Plus ça va, plus le costume craque. Plus on voit sa peau et plus son odeur faisandée refait surface... Et un jour il ne trouvera plus de Chaperon, et il finira tout seul dans sa tanière.
    Hinhinhin!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "...Pas chez mère-grand (elle est jamais là, cette salope), mais chez père-grand qui le fait gentiment sauter sur ses genoux..."

      Gentiment, gentiment, Huyana.... Je connais un grand-père pervers qui vous fait sauter sur ses genoux comme une crêpe brulante ! ;)

      Bon ça c'est aussi un Loup rhabillé pour l’hiver, ou je ne m'y connais pas.
      Hinhinhin :D



      Supprimer

    2. Très joli commentaire.....miss Huyana..;auriez vous partagé quelque expérience commune (Peut être pas avec le même faux loup....) avec notre hôtesse?
      La vie des petits chaperons est pavée parfois des mauvaises intentions des loups qui ne sont pas des lumières, et qui auraient mieux fait de n'être que mignons (loups mignons...ça c'est juste pour Mike)
      Et oui, nous connaissons bien ce vrai pervers pépère qui lui sait ce qu'une punition veut dire...

      Supprimer
    3. Oh... Je ne parle pas forcément d'expérience. Je constatais simplement que l'opprobre est, dans les jolis contes de fées C, souvent jetée sur le loup tout troué et pathétique.... Alors que les jolis Chaperons, une fois leurs yeux séchés, peuvent retourner se rincer le gosier à la vinasse, sauter sur les genoux des grands-pères et ricaner avec leurs copines... Pauvres loups...
      Ceci dit, des loups, j'en connais qu'un. Un vieuuuuux loup solitaire à la toison chèque, certes, mais sans accroc me semble t-il... Même si je tire au gros sel dessus les jours d'humeur rouge !

      Supprimer
  15. Souvenez-vous tout de même, charmantes Elvires, qu'il faut parfois cesser de rire... De rire du vieux loup gris des Carpathes, qui fit quelques ravages si l'on en croit Reggiani. Je me suis laissé dire qu'il sévit encore, bien au-delà de la place d'Enfer. Pardon, de la Place Denfert !...

    On lira avec profit un ouvrage documentaire sur cette belle région d'Europe centrale, signé de Vlad Dracul Jr. Intitulé : "Les Carpathes Feuilletées".

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. .... Rien que le titre vous fiche le frisson ! "les Culs en hâte effeuillés" . Je vais lire ça !

      Parrain... 01:21 .... Zzzzzzzzzzz :-*

      Supprimer
  16. Bonjour Ellie,

    Oh , je pense qu'il était nullement dans les intentions de votre Parrain de vous effrayer, même en paroles.
    Un homme de sa qualité et de sa classe. Que nenni !
    Le titre d'un livre de recettes spécialisées du terroir transylvanien... sans aucun doute.

    RépondreSupprimer
  17. Un loup qui aurait perdu sa peau de bête...voyons...ça n'a pas d'allure! obligé de ramasser à la va vite un vêtement qui trainait par là, sur un fil en train de sécher vers la case de blanche neige et les 7 nains...mais oh...ça porte quoi un nain? hein? le nain porte quoi...??

    Vraiment...Ellie vous allez trop loin...on ne ridiculise pas un loup impunément. (continuez, j'adore ça :) )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vais écrire - le loup et l'agneau à grandes dents ;) Merci Joy :)

      Supprimer

Chuis désolée mais pour l'instant je suis punie de commentaires chez Blogger, mais je me vengerais... Tu auras compris que ce n'est plus le cas, mais ça me rappelle le bon vieux temps ! :D