samedi 31 octobre 2015

les ptits vélos



Photo de ? ...Jecépaki


J'aime cette photo.
j'aime qu'on voit le ciel 
à travers les rayons.
pas toi ?



A peine remontée sur mon vélo, je freine pour sortir mon portable. C'est pas vrai ! J'espère que non...

Textos

moi - C'est toi qui a le... ...
Lui - Non, après tout c'est toi qui l'avais sur toi :D
moi - Zzzzzzzz à la demande de qui ? Et qui qui l'a enlevé :p
Lui - Tu veux retourner à l’hôtel demander ? 
moi - Heuu
Lui - Allez t'inquiètes pas, je t'en rachèterai un autre.


Je remonte sur mon vélo. Tout de même ça me fait chier, je m'étais attaché, c'était un cadeau et puis ça coûte bonbon ces bijoux, j'ai pas envie d'un nouveau, c'est celui là que je veux. Je téléphone à l’hôtel :

- Mademoiselle, on a oublié un objet un peu lourd, en métal argenté, surement sur le lavabos... Vous pouvez nous le mettre de coté ?

j'y passe quelques jours plus tard. La réceptionniste me tend une enveloppe bien fermée (ouf) en la regardant fixement (un chien regarde bien une saucisse). Je la prends..., ah chouette, une enveloppe à fenêtre ! 

Bon de toutes façons on est complètement grillé dans cet hôtel. La dernière fois un garçon d’étage est rentré dans la chambre en s'excusant, Pourtant ça devait sacrément s'entendre qu'il se passait des trucs terribles derrière cette porte fermée à clef. Je ne l'ai pas vu, lui (occupée !) mais lui m'a vu, oui... Autant retourner là, ils sont au parfum !



                                                                 
                                                 dessin de Mrzyk & Moriceau

34 commentaires:

  1. Et moi j'ai perdu mon bracelet en cuir rouge avec une ancre dessus, bouooouh

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Faut TOUJOURS téléphoner même pour un truc aussi trash ! :D

      Supprimer
  2. On dit qu'un rosebud, ça passe comme une lettre à la poste...
    En avez vous profité pour leur demander s'ils avaient retrouvé le martinet que j'ai oublié il y a trois ans (surement sous le canapé) ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ! C'était pas la même chambre. Il y avait deux ravissantes chaises et un délicieux porte bagages qui peut porter autre chose, en larges lanières de cuir, mais pas de canapé... Le rosebud passe comme une lettre à la poste si on est correctement affranchie :)

      Supprimer
  3. Je suggère d'ouvrir un musée qui regroupera tous les objets retrouvés dans les chambres d'hôtel. Si ça se trouve, en plus des objets cités ci-dessus, il y aura la petite clé USB où j'avais stocké mes dessins. Elle me manque cruellement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça serait une idée formidable !.. D'ailleurs pour commencer, chaque hôtel devrait avoir une vitrine sous laquelle on pourrait admirer les objets les plus remarquables, oubliés par leurs clients.

      Supprimer
    2. Eh oui! On y pourrait y voir, par exemple (je cite en vrac) :
      une paire de lunettes (pas vue…), un sonotone (hein ?), des sous-vêtements (souvent portés), des souvenirs (souvenirs), des souvlakis (sous vide), un plat garni, un plug anal, une clé de sol (qui traînait par terre), une cravate (en peau de biche), une cravache (en peau de ..), une clé de douze (pour partouze), un godet (dans une godasse), un gode (dans une godiche), une clé à pipe (celle-là est en sus), une molaire, un mollard, un mot lourd...

      Supprimer
    3. @ Professeur Max :

      Bonjour,
      Voilà un bel inventaire " à la Prévert". De quoi ouvrir un Bureau des Objets Trouvés. Les murs ont des oreilles dit-on. Et s'ils pouvaient parler... M'enfin faut pas rêver.

      Supprimer
  4. C'est étonnant de voir la lune en plein jour... Si si regardez bien ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis très sensible aussi à ce phénomène ! ;)

      Supprimer
    2. Bonjour Ellie,

      Plutôt inconfortable la position. assise sur la grille du porte-bagage, bonjour les cahots de la route.
      En parlant de lune, celle-ci est à demi-masquée. Pour un premier quartier, ça craint.
      Au fait, la pleine lune, c'est le 11 de ce mois. Attention, au Goup-Larou...euh... au Loup-Garou .
      Mais une grande fille comme vous ne craint rien. Il se trouvera bien un hardi chevalier pour croiser le fer contre la Bêêêête...
      Peter Pan

      Supprimer
    3. Comme je suis une grande fille je l'embrocherai seule ! Pour la cuisson je connais le roi du barbecue ;)

      Supprimer
    4. Voila ce qui s'appelle tendre la perche (....), et quelque chose me dit qu'à se jeu là, tu dois être très douée...
      Barbecue...un mot que j'adore....moi qui suis barbu...."On" m'a déjà dit que la mienne faisait des câlins très doux, sur le cul ou ailleurs....

      Supprimer
  5. faut savoir assumer ses objets cultes ! moi je dis bravo et, franchement, je crois que le personnel des hotels en voit de bien pire. on moins ça, ça doit les distraire un peu.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Brigit !!! :D Il faut applaudir ma bicyclette aussi, c'est en pédalant que je prends mes décisions.

      Tenir un hôtel, ça doit être plus intéressant que pas mal d'autres métiers, si on est un curieux de la nature humaine...

      Supprimer
  6. Beau métier qu'être garçon d'étage, hé oui juste un regard à la porte car c'est un objet troué hein. Bien mieux que l'écran d'un phone qu'il soit aïe ou non. d'accord le trou de la serrure n'est pas panoramique, mais subtilement coquin et puis y'a le son en live. Double emploi, après l'objet troué c'est l'objet trouvé. Houaaaa, le garçon doit se pignoler sérieux et bénir pole emploi qui lui a trouver le job. comme quoi le chômage n'attend pas le nombre d'années ou d’acné, c'est selon.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Soit ce type avait ses écouteurs dans les oreilles soit... oui oui... Il l'a fait exprès. D'aaaaaaaaaaaccord on avait oublié de mettre le ptit panneau ne pas déranger. Maintenant il y pense. Parfois il me propose le coté "merci de nettoyer la chambre"...

      Supprimer
  7. Ce que j'aime beaucoup dans ton histoire, c'est qu'à aucun moment tu n'expliques réellement quel était l'objet oublié...et que tout le monde à compris tout de suite....Alors, deux solutions...soit tous les gens qui ont lu ce post étaient avec toi dans cette chambre d'hôtel, soit quand ils te lisent et pensent à toi, il n'ont qu'un objet en tête....bizarre non?
    Et pour finir et relier les deux (la photo et le texte) tu es très douée, pour être à la fois tête en l'air et avoir les fesses à l'air...

    RépondreSupprimer
  8. Et voila ça va être de ma faute si les gens ne pensent qu'a ça...
    Et moi je vous dis que quand on prend un objet, faut pas oublier de le remettre à sa place !

    RépondreSupprimer
  9. Du genre "Veuillez laisser cet endroit dans l'état dans lequel vous auriez aimé le trouver en arrivant...!"....je ne parle pas de la chambre d'hôtel là, mais de....enfin bon...ceux qui te côtoient de plus près que moi auront peut être compris...!!!

    RépondreSupprimer
  10. J' adore les commentaires ! :D
    C est vraiment le second effet de tes billets !

    Pour l anecdote, L hôtel m a appelé la semaine dernière pour me dire que j avais oublié un oreiller ! Ttttt ne cherche pas trop loin dans les recoins plein de vices. C était un oreiller avec une taie avec des voitures de f1 et appartenait à un petit bonhomme :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un oreiller avec des voitures F1 .... Y a pas d'âge pour le fétichisme ! :D

      Supprimer
  11. Moi, c'était volontairement que je laissais mes martinets dans les placards des hôtels où je passais, quand j'étais toute jeunette, et que ces objets litigieux aurait pu tomber sous le regard de mes parentes. C'était mieux qu'ils soient trouvés par quelqu'un que laissés dans une poubelle, juste devant l'établissement !

    Il va sans dire que c'étaient des hôtels où je ne passais qu'une fois, et que je prenais grand soin à ne jamais communiquer mes coordonnées réelles.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Juste pour essayer de situer le personnage...La fraise des bois allait dans des hôtels (déjà, ça ça surprend un peu...ramener sa fraise dans un hôtel?), toute jeunette...mais avec des martinets...(Quelle éducation....enfin, pas celle de ses parents a priori vu que...), et ensuite elle les abandonnait (Comme le sous entend Peter Pan, ne faudrait il pas en référer à la SPA?). et puis surtout, ce qui m'interpelle (à tarte...tarte aux fraises naturellement), quelque soit le coté du manche où la fraise se situe, est il normal que ce soit la nénette (car je suppute que la Fraise est féminine par définition, sinon elle aurait pris comme pseudo ananas, kiwi ou abricot...quoique abricot ça peut porter à confusion...!), qu'elle soit domina ou soumise qui apporte le matos....Faut que j'en parle à la fille que je fouette souvent....
      "Eh poupée, pour ce soir tu fais les courses, et t'oublies pas d'acheter le martinet..."
      Non mais allo quoi, et la galanterie dans tout ça?

      Supprimer
    2. @Antoine Loiret :

      Mais au fait, pour le dîner, on l'arrose avec quoi ? Martinet... ou Martini ("On the rocks" , of course ! ) Rires.

      Supprimer
    3. @ tous et toutes:

      Nous sommes le 25 Novembre aujourd'hui et c'est le jour annuel des... Catherinettes ! Une date bien connue des jardiniers également . "A la Sainte-Catherine, tout bois prend racine !" Oui, je sais, je vous fatigue avec mes vieilles histoires. Rires.

      Supprimer
    4. C'est que le Monsieur, marié, ne souhaitait pas garder les objets du délit.. On allait les acheter ensemble au début du séjour, et on les abandonnait lâchement en fin de "cure" . :)

      Supprimer
  12. arggg je me relis et je vois les fautes !! ca m'énerveuuuu !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est pas grave, quand tu vois des fautes, tu renvois ton message et j'efface le premier parce que moi aussi, quand je fais ça, ça m'énerveuuuuuuuu !!! ;)

      Et bé tu devais avoir un vrai budget martinet et puis les achats internet ou passages en caisse ne sont pas toujours faciles non plus ...

      - Tiens mais c'est Mademoiselle Fraise ! Pas de martinet aujourd'hui ? Juste une brosse et une cravache ? ;)

      Supprimer
    2. Mais peut-être que les fautes, comme les martinets, ont été laissées volontairement... ;)

      Supprimer
    3. Le budget, c'était celui du Monsieur, en règle générale. J'étais étudiante à l'époque.

      Supprimer
    4. Je suis toujours étudiante, alors.... ;) :D

      Supprimer
  13. Bonjour Ellie et vous tous...

    A propos de martinets , je pensais à ces charmants volatiles, du même nom. Mais bon, là, je rêve un peu... Rires.

    RépondreSupprimer

Chuis désolée mais pour l'instant je suis punie de commentaires chez Blogger, mais je me vengerais... Tu auras compris que ce n'est plus le cas, mais ça me rappelle le bon vieux temps ! :D