samedi 31 octobre 2015

les ptits vélos



Photo de ? ...Jecépaki


J'aime cette photo.
j'aime qu'on voit le ciel 
à travers les rayons.
pas toi ?



A peine remontée sur mon vélo, je freine pour sortir mon portable. C'est pas vrai ! J'espère que non...

Textos

moi - C'est toi qui a le... ...
Lui - Non, après tout c'est toi qui l'avais sur toi :D
moi - Zzzzzzzz à la demande de qui ? Et qui qui l'a enlevé :p
Lui - Tu veux retourner à l’hôtel demander ? 
moi - Heuu
Lui - Allez t'inquiètes pas, je t'en rachèterai un autre.


Je remonte sur mon vélo. Tout de même ça me fait chier, je m'étais attaché, c'était un cadeau et puis ça coûte bonbon ces bijoux, j'ai pas envie d'un nouveau, c'est celui là que je veux. Je téléphone à l’hôtel :

- Mademoiselle, on a oublié un objet un peu lourd, en métal argenté, surement sur le lavabos... Vous pouvez nous le mettre de coté ?

j'y passe quelques jours plus tard. La réceptionniste me tend une enveloppe bien fermée (ouf) en la regardant fixement (un chien regarde bien une saucisse). Je la prends..., ah chouette, une enveloppe à fenêtre ! 

Bon de toutes façons on est complètement grillé dans cet hôtel. La dernière fois un garçon d’étage est rentré dans la chambre en s'excusant, Pourtant ça devait sacrément s'entendre qu'il se passait des trucs terribles derrière cette porte fermée à clef. Je ne l'ai pas vu, lui (occupée !) mais lui m'a vu, oui... Autant retourner là, ils sont au parfum !



                                                                 
                                                 dessin de Mrzyk & Moriceau

dimanche 25 octobre 2015

Une petite mousse ?







 Sculptures - Étienne Gros


 
On m'aurait dit - Viens voir ce qu'il fait Etienne. Des sculptures de corps en mousse à matelas ! Mmmh, j'aurais été un peu dubitative sur mon possible ressentiiiii. Et bien je me serais gourée !

Cela m’émeut. J'ai envie de toucher, de malaxer, de croquer, de me lover tout contre de les serrer dans mes bras d'y enfouir mon nez ...

Finalement, Étienne ne m'invitera surement pas, je risque de lui saloper tout son travail !



























Musique postée à la demande du lectorat, en l’occurrence Antoine.
et peut être aussi pour échapper au sujet sur les grandes filles coquines photographiées avec leur nounours.... 

mercredi 21 octobre 2015

Le train train





L'autre jour, j'étais dans le train. Un train archi bondé. Je sentais les vertèbres du mec de devant et les ... enfin autre chose du mec de derrière. On était secoué dans tous les sens mais à un moment j'ai fini par me demander :

 - Ce type (celui de derrière) ne serait il pas en train de me tripoter ?... Ouuu-i,... effectivement,... aucun doute possible. Justement ce jour qui était un soir, je voyageais léger,... sans sous vêtement quoi,... une commande. Et toc, le train s'arrête et le mec descend.

Appuyée à la portière, je le fixe pensivement et lui qui se retourne, me regarde tout en avançant sur le quai (surement hypnotisé par mon regard pensif) et paf, il se prend un poteau ! Non c'est pas vrai y avait pas de poteau, mais il s'arrête et je vois bien qu'il se demande si il n'est pas en train de laisser filer le coup du siècle, surtout que je continue à le fixer pensivement. Trop tard, les portes se ferment ouvrant mon sourire sur mon air pensif  ...

Bon, bref, tu veux savoir pourquoi j'étais pensive ?

Avant, quand je racontais que je m'étais faite tripoter les fesses dans les transports en commun,
"on" me répondait :

- T'as vu ton cul, aussi ?

Plus tard, quand j'ai dit que je venais de me faire tripoter les fesses dans les transports en communs,
"on" m'a répondu :

- C'est pas un peu inespéré à ton âge ?

Maintenant, quand je me fais tripoter les fesses, je le dis plus jamais à personne !






samedi 3 octobre 2015

Zoubi !



montage de moi - textes de moi et Racine




Aaaaaaah ça f'sait longtemps, hein ? T'as eu peur que ça te passe avant que ça ne me reprenne... ? C'est peut être bien le cas, en fait ! 




Crapoter : Laisser la fumée à l’intérieur de la bouche, sans l'aspirer dans les poumons, avant de la recracher. On doit aussi pouvoir la laisser à l’intérieur d'autre chose sans la faire passer par les poumons...





Claire Diterzi et son grain à elle qui me ravit