lundi 31 août 2015

La grande évasion

  Victor Brauner
 











Tu pensais peut être que je me la coulais douce sous les tropiques ? Bernique ! Enchainée dans un grenier j'étais...



 

(je me suis déchainée pour la rentrée)


PS - Cette photo fait partie d'un des thèmes de mes devoirs de vacances, supervisés par Monsieur le Proviseur. J'espère que j'aurai la moyenne... ;)

 

23 commentaires:

  1. Le grenier, c'est toujours mieux que la cave obscure pour porter les chaînes -)

    RépondreSupprimer
  2. :D Un connaisseur !!! Tout à fait d'accord, les chaines sont moins froides !

    RépondreSupprimer
  3. Voilà une image qui donne envie de (t) zapper....On passe sur une autre chaîne?

    RépondreSupprimer
  4. Hé oui, dans une caverne c'est la chaîne des Pyrénées et plus humide encore il y a la chaîne des Puys. Bon trêve de fable car on peut toujours citer le chêne et le roseau qui pourrait être la chaîne et le bambou, tiens ça me donne une idée ça...

    RépondreSupprimer
  5. Cependant, je note que la photo est superbe et bien plus si affinité de cinq heures, comme le bouillon de onze.

    RépondreSupprimer
  6. Réponses
    1. Merci à vous Equilibre ... Un peu plus dans les jeux d'attachement ;)

      Supprimer
  7. Ahaaaaaaa ! Le retour de mes duettistes préférés !

    Mike a des velléités de nous écrire quelques fables z'illustrée héhé
    Antoine surfe... sur la chaine du froid ?

    RépondreSupprimer
  8. Ce qui prouve une fois de plus que la chaîne et le plaisir ne sont pas incompatibles.
    Belle photo... Toujours douze secondes ?... Bravi !...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahahaha ! Et parfois, Waldo vient en rajouter une petite louchée. 10 secondes Parrain 10 secondes... Merci à vous.

      Supprimer
  9. Jolie mise en chaînes ... A quand le vide-grenier?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a encore beaucoup trop d'objets intrigants dans ce grenier... Encore un peu de patience pour le vide grenier ;)

      Supprimer
  10. j'ai fait une court visite à la chaine des puys cet été, il y avait de la rondeur aussi, mais moins émouvante... cela dit, faisait pas forcément moins chaud ! mais le temps change vite en montagne.
    pas contre, coté grenier poussiéreux, là... oui il y a de l'intrigant

    d'autres clichés sont à venir ?

    RépondreSupprimer
  11. D'autres clichés d'autres clichés... J'en ai pris pas mal cet été certes. Certains me serviront pour des travaux d'exposition.D'autres vont rester surement dans la boite à images... Et puis (vas y rigole) certains bien plus impudiques ben je ne sais pas encore trop quoi en faire en fait :) Je vais tacher de faire un post la dessus ce weekend et je mettrai qq clichés en plus ;)

    RépondreSupprimer
  12. ça c'est chic..tu vas enfin nous montrer ta zézette?

    RépondreSupprimer
  13. c'est vrai que la rentrée 1ere année mater c'était hier... :p

    RépondreSupprimer
  14. Oh, ben dijon ( dis donc?) si on peut plus moutarder (boutader?)...Bon, le jour ou tu nous montreras ta zézette ici, je sais bien que les poules auront des incivises carnivores, et je n'y risquerais pas mes attributs sexuels...des fois queue...ça peux toujours servir...et j'y tiens encore un peu...mais ta réponse était juste...oui, juste cour de récré maternelle...moi, dans toutes mes études jusqu'au bac, les seules zezettes que j'ai entraperçues c'était en maternelle supérieure..après, j'ai du attendre ma première année de médecine...pour en voir sur des cadavres...forcément ça laisse des traces...et des manques...c'est vrai que je suis assez visu zézette...mais la tienne, finalement je n'y tiens pas tant que ça..ce que tu nous en laisses deviner est bien plus excitant....l'art de la photographe:versus pornographe...!!

    RépondreSupprimer
  15. T'étais engrenierée ? Waouw!! Et t'as survécu comment? En suçotant les cadavres des malheureuses placées là avant toi? (et, là, évidemment, je me pose la même question qu'Antoine: tu as suçoté les zezettes mortes aussi? Quel goût ça a?)
    Quoi que... A te voir ainsi, je suis sûre, te connaissant, que tu t'es détachée vite fait, et que l'enchaineur amateur en a été pour ses frais... Enfin: tous les grands chaînes ont été des petits glands, et toutes les grands chênes sont de fer blanc.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non mais oh...ça va pas la tête? Me traiterais tu de nécrophile? NAAAANNNN je n'ai jamais sucé la zézette des macchabées (ben oui, pas de ma faute si ce mot s' écrit avec un "e" ) qui j'ai eu au bout...des doigts dans ma jeunesse estudiantine. Sujet existentiellement majeur, mais hors de propos ici...comment réagir quand on est jeune étudiant face au cadavre d'une jolie fille....une autre question?
      Quand au petit gland, ça va merci, il pousse encore régulièrement
      Ps: Mlle Huyana..ça fait des mois que j'attends une photo de tes fesses ( bon si tu préfères m'envoyer une photo de ta zézette, je suis preneur...)

      Supprimer
    2. Le problème reste le même: je ne possède pas les dites photos. Ma bonne volonté ne peut donc être mise en cause; je ne peux offrir, même pour la bonne cause de la montée de la sève dans les chènes aux gros glands, ce que je ne possède point...
      Je lis par contre qu'une photo de Zézette pourrait faire l'affaire? Celle qui a épousé X avant de devenir burelière?
      Ou alors tu voulais dire une photo de ma chatte? Pasque là, ça tomberait hyper bien: j'en ai une qui est super. Soyeuse, douce, avec de longs poils roux. Et quand on la caresse... Ben elle ronronne.

      Supprimer
    3. Je trouve ça chouette les chattes à poils qui s'expriment !

      Supprimer
    4. Pour un vieux de mon acabit (oui sans "e" cette fois), ça me parait bien...j'en griffe mon clavier (Mais non, pas la tarlouze du Père Noël!) de plaisir

      Supprimer

Chuis désolée mais pour l'instant je suis punie de commentaires chez Blogger, mais je me vengerais... Tu auras compris que ce n'est plus le cas, mais ça me rappelle le bon vieux temps ! :D