jeudi 21 mai 2015

Ma Sturbation

longtemps je t’ai gardée, comme une perle rare …



Erwin Olaf - artwork 



Hier je vais en mairie voir si une bonne âme n’a pas rapportée les clefs de mon sweet home que je me suis faites taxer avec mon blouson et passe par la bibli prendre de saines lectures, parcourir vite fait quelques journaux dont des dits féminins qui ont ce charme du grand vide intellectuel. Je ne sais pas toi, mais en tant que femme je suis parfois totalement épatée par ce que j’y trouve.
Par exemple, là, ils écrivent que les filles de la génération internet -  A 12 ans je file sur tous les sites et blogs qui parlent de sexualité, à 18 j’ai un fouet sur ma table de nuit, nounours et sextoys collectors sur les étagères de ma chambre,  un poster - J’adôôôre la sodomie - au dessus du lit…., resteraient, malgré cela, en retrait, comme beaucoup d'autres femmes, de la pratique masturbatoire.

Très mal vue, la masturbation serait le comble du mauvais gout, un truc de sans ami, répugnant et inavouable. V’la aut’chose ! C’est comme si on ne pouvait se taper la cloche qu’en compagnie et qu’il était juste honteux de se téter un tube de lait concentré en bouquinant du Colette.

Pourtant La masturbation manuelle (ou intellectuelle, d’ailleurs) c’est essentiellement notre propre première liberté vers un plaisir qui ne dépend de personne. C’est vachement pratique, … Y a pas besoin de faire la queue ! (putain, j’ai failli être sérieuse…)

Alors pour revenir sur ma sturbation, plongées vêtues de fluides voiles de moi, vers le « la » ou l’esprit et les reins se cabrent, ma sturbation chante l'intimité profonde d'avec mon corps, dedans dehors, comme une petite messe, sans paroissiens… Laisser quelqu’un assister à l'office est comme une offrande maximale de soi… (là, j’ai réussi à rester sérieuse :)




Dessin de je ne trouve plus qui... bé ! chuis bête c'est marqué dessus.
Urk ! Pas du tout, du grand n'importe quoi ! Ça se voit en plus que c'est la couv d'un bouquin... 
Allez lire le com de Waldo et vous aurez la bonne réponse ;)



ps - Le titre du livre est totalement adapté au sujet et  le nom de la collection est tout a fait une des sensations de ... De science fiction la collection qui plus est... La masturbation est elle de la science fiction ? Vous avez 3h !




19 commentaires:

  1. Alors donc je fais partie des masses turbateurs. Ben oui, moi je ne suis pas de la génération internet. Me voila donc rendu sur papier couché, au rang de has-bite. Pourtant c'est que du bio, pour peu qu'on se lave bien les mains avant... Après on fait ce qu'on veut, soit sous le robinet, soit on lèche ; la faim justifie les moyens. En plus, comme dit Ellie, tout travaille, l'imaginaire et les muscles, de quoi retarder le vieillissement prématuré. Même que parfois je fais de la main gauche, j'ai l'impression que c'est quelqu'un d'autre, mais pourtant je suis seul. D'ici qu'on m'accuse d'emploi fictif....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. euh tu lèches quoi? ta main où l'objet du délit? Parce que si c'est le bidule truc que j'ai entraperçu un soir de...(sighhh...chut fallait pas le dire?) même si l'instrument est de fort beau calibre, à nos âges faut quand même être très très souple...

      Supprimer
    2. Antoine au piquet !

      @Mike - Très intéressant cette histoire de sensation main gauche.... je vais en parler a mes mains ! ... C'est mon sein droit qui va être content ! :D

      Supprimer
    3. Comment ça au piquet...non mais tu te crois où? et tu parles, comme ça va être encore plus dur de...même si j'ai parfois la langue bien pendue....
      Enfin....allez un peu de douceur et de rêve...Watching you sleep....quel fantasme....(et si possible sans slip...Fallait bien que je dise une connerie...!)

      Supprimer
  2. Ainsi donc, je me dis que lorsque tu te livres à ta sturbation favorite, ça doit sacrément sturbiner dans ta tête (et pas que dans ta tête en plus!). Et donc imagines tu que quelqu'un vienne à ce moment ..."biner" ton petit jardin secret, qui, si j'ai bien tout compris du post précédent, est de plus en pleine période de repousse...donc à arroser le plus régulièrement possible.
    Cela dit, moi aussi je peux être sérieux quelques instants. J' adore Thomas Enhco que j'ai eu la chance d'écouter en concert il y a peu. Joli (dans tous les sens du terme, même si je ne flashe pas sur les jeunes hommes..ni les vieux d'ailleurs) pianiste, avec un style déjà bien à lui, même si j'y retrouve des sonorités et des tournures musicales de William Sheller bien souvent, celui qui disait qu'il voulait être un homme heureux...Un jour, moi aussi faudra que j'essaye....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime la friche, y pousse les plantes adventices. Juste un peu d'entretien pour mettre en valeur certaines compositions spontanées et de temps en temps un ptit coup de débroussailleuse sur l'ensemble et zou, faut que ça se débrouille tout seul même en période de sécheresse .

      Smack à l'homme qui "moi aussi faudra que j'essaye...." ;)

      Supprimer
    2. Après le soleil, vient la pluie...c'est ce que disait ma grand mère...Les plantes adventices sont celles qui n'ont à ...foutre (?) à cet endroit?
      J'ai cru comprendre que tu te débrou(ssai)llais très bien toute seule en période de disette pour que l'arrosage interne soit toujours suffisant, afin d'arroser l'intérieur (au moins de ton cerveau) de ces ondes si impalpables....oui, un jour faudra vraiment que j'essaie....

      Supprimer
    3. Comment donc, le cerveau s'arrose ? Je me disais bien parfois que j'étais à sec.

      Supprimer
  3. Philip José Farmer est l'auteur du bouquin, ma fillotte, pas le dessinateur. Qui est, même si cela n'apparait pas immédiatement, Jean Giraud alias Moebius.
    Quant à la branlitude, c'est une merveille !... Elle permet de faire l'amour à qui bon vous semble, dans les situations les plus fantastiques, ou les plus ordinaires si c'est votre choix... La main est la plus fidèle de vos partenaires, hommes ou femmes... J'ai une pensée émue pour les manchots. Pas les pingouins, hein !... Bien qu'ils ne me semblent pas très aptes à se faire une gâterie...

    RépondreSupprimer
  4. Merci mon Parrain ! Grossière erreur ! ... J'ai du poster ça vers 9h du matin et toujours pas les yeux en face des trous, ça devient inquiétant ! :D

    Oui les manchots j'y avais pensé... Y a plus qu'a être très agile avec ses pieds. Et alors comme ça vous faites l'amour avec qui bon vous semble ! Je n'ose imaginer avec votre imaginaire fécond...Vous écrivez vos rêveries ? Allo la Muzardiiiiine !!!!

    RépondreSupprimer
  5. Oh, je ne rêve pas spécialement que je fais l'amour. Je peux rêver de tant d'autres choses !...

    RépondreSupprimer
  6. J'adore la photo! elle me fait rire aux éclats et ça c'est bon!
    J'adore la masturbation. de plus en plus même.

    Et je confirme que pour certaines jeunes filles c'est inimaginable de se toucher alors que pour les garçons c'est normal pour se vider les couilles!!!! y a des clichés qui persistent !! ( commentaire de fin de journée )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avoue être très contente de cette petite trouvaille photographique. Et comme tu dis, Dita, rire c'est ça qu'est bon !

      Supprimer
  7. J'avais bien dans l'idée de débroussailler aussi, mais la tige est trop grosse. Ha oui l'ami Waldo, la masturbation permet bien des fantaisies... Tiens je me fais fesser par Fanny, mmmmmm !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hé Ho le Mike quand y a une grosse racine faut faire le tour avec la tondeuse ! Tu es très beau en fille mais tout de même....

      Supprimer
  8. Au gré de mes errances erotico-bloggestes, je tombe sur votre sympathique défouloir....Ca y est je suis fan... et ce post !!! Je ne peux m'empêcher d'aller dans votre sens... Très mal vue ma sturbation ? Non mais ho, y manquerait plus que ça !!! Y a pas d'mal à s'faire du bien comme on dit....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'errance ! Ça aussi c'est une pratique extrêmement créative ! Bienvenu Casualito :)

      Supprimer
  9. Aaaah! Beuuuurk! Tu fais ça? Tu te polis la zezette? T’astique le grain de café? Te poisse la menotte dans la minette? Et tous les autres qui répondent font ça aussi?... Enfin, sauf si qui se dégorgent le poireau, évidemment. Beeek, beeek, beeek; jamais, au grand jamais je ne vous serrerai la main, tiens!

    Meuuuh noooon; j'déconneuuuuh!

    En vrai, j'ai beaucoup de tolérance pour les branleurs!
    Et aussi pour les branleuses qui sont trop paresseuses que pour supprimer leurs captchas!

    RépondreSupprimer
  10. J'ai essayé chteu juuuuuure ... huuuuu, pas de me faire reluire le berlingot , de virer le captchas ... L'est pas parti ?

    RépondreSupprimer

Chuis désolée mais pour l'instant je suis punie de commentaires chez Blogger, mais je me vengerais... Tu auras compris que ce n'est plus le cas, mais ça me rappelle le bon vieux temps ! :D