mardi 31 mars 2015

La meufattitude


We Can Do It! (1943) de J. Howard Miller USA - Et quelques uns de ses nombreux détournements




Bon voila, on m'a bien fait comprendre que c'était pas le tout d'écrire des grivoiseries. De temps en temps, il faudrait voir à se recentrer sur les vrais valeurs bien profondes de la vie !
 
A savoir - Cette affiche a acquis au fil des ans un véritable statut d’icône de la pop-culture. Elle ne fut pourtant diffusée que très brièvement en 1943, essentiellement sur les murs des usines d’armement où travaillaient de nombreuses femmes durant la Seconde Guerre mondiale pendant que les hommes se battaient sur le front. Elle ne fut en fait redécouverte que tardivement, dans les années 80, et très largement reproduite depuis sous diverses formes ... Repompé ici ou tu peux aller te chatouiller l'hypothalamus...




13 commentaires:

  1. Les valeurs bien profondes de la vie...je t'en foutrais moi des valeurs profondes.....Oui, les affiches, le slogan et l'explication ont bon dos..n'empêche, cette charmante blondinette fait quoi, à part...s'astiquer sur le fût d'un canon tout en faisant un geste du genre....le jour où ton zob sera aussi gros et dur que ça, on en recausera...!!! sale gamine, la fessée octroyée à la fin me semble tout juste à peine le minimum syndical..et encore...que dit elle, cette garce de chipie? "Fuck de fuck de fuck"..je ne fais que citer...!!! Et après, elle a le toupet de nous la jouer intello, en essayant de nous faire croire qu'elle sait où se situe l'hypothalamus, et qu'on peut se le chatouiller....moi ce que j'aime me- et qu'on me- chatouiller, j'appelle pas ça un hypothalamus....!!!!! Viens là, qu'on reprenne l'anatomie de base....

    RépondreSupprimer
  2. Réponses
    1. Ah non hein, leurs steaks sont dégueulasses!

      Supprimer
    2. Pas de ptit steak d'hypopothalamus à la plancha alors ? :)

      Supprimer
  3. Oui, bon. Ce que je vois surtout dans ce retroussage de manche, c'est un bras d'honneur à peine déguisé. Il a parfaitement raison, le loup de mer !... Et Antoine aussi !...
    Mais ça fait un bien fou (1) de retrouver l'ambiance des îles paradisiaques, mer bleue et fesses rouges sur sable blanc... Merci ma fillotte !...
    Quant à l'Hippopotamus, je fus fort déçu (2) à ma dernière fréquentation des lieux, sur le Vieux Port. Un rapport quality-price pas ça du tout. Surtout le price.
    Je viens de voir qu'il y en a un à Bruxelles, pas bien loin de chez moi. Faut que j'essaie.

    (1) Les anciens de l'Indo disent "ça fait Diên Biên Phu", mais j'aime mieux ma version.
    (2) John Wayne, c'était plutôt Fort Alamo.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Parrain n'essayez pas l'hyppo belge gardez vos picaillons pour d'autres orgies ! ... Un endroit ou on vous fait faire le poireau et ou on vous sert de la salade en plastique...Ça m'intrigue toujours la queue d'hyppopotamus ... On a ses ptites curiosités ! ;p

      Supprimer
    2. Faire le poireau et se goinfrer une salade dans du plastique..je me demande s'il n'y aurait pas encore une sacrée connotation sexuelle là dedans...avec une queue d'hIppopotame en plus ( j'insiste sur le "I"bien droit...)..décidément, tu es incorrigible..enfin si..heureusement que certains s'en chargent...

      Supprimer
  4. Super, nous retrouvons enfin les épisodes de playmo-réalité sur l’île des Fesrouges :-)

    RépondreSupprimer
  5. Oui comme do hit parade ! ça coûte un bras d'honneur.

    RépondreSupprimer
  6. Mais quelle petite garce manipulatrice qui n'assume pas l'obscénité de ces gestes en trouvant des excuses à deux balles !

    Moi, je serais le loup de mer à la jambe de bois, je tendrais la corde entre un des deux tonneaux et le fût du canon, je mettrais cette garce à califourchon sur cette corde, en prenant soin que la hauteur de la corde soit telle qu'elle lui creuse légèrement le sexe quand elle se tient sur la pointe des pieds !
    Et je lui mettrais un boulet dans chaque main à la petite vicieuse insolente.

    Et si jamais elle se relâche, pendant que je compterais jusqu'à 100, je te lui ferais sentir la sévérité de ce cordage, quand il fouette le cul d'une vilaine, avant de lui enfiler mon noeud de marin au plus profond de sa gorge !

    Nonméhooooo, on est ou là !!!!!

    RépondreSupprimer
  7. AHAHAH ! Quand Monsieur Méchant se lâche avec les jouets du bord !!!!
    Pauvre petite vilaine..., heureusement, son ami le singe viendrait la délivrer !

    RépondreSupprimer
  8. Ho que non le singe rit ! Hahahahaha !

    RépondreSupprimer

Chuis désolée mais pour l'instant je suis punie de commentaires chez Blogger, mais je me vengerais... Tu auras compris que ce n'est plus le cas, mais ça me rappelle le bon vieux temps ! :D