lundi 12 janvier 2015

Songe d'une fille fessée




Belle Alice, à quoi songes-tu
Quand je te donne la fessée
Sur mes genoux, et haut troussée,
Belle Alice, à quoi songes-tu ?

Songes-tu qu'on voit, sur ton cul,
Rougir la pudeur offensée ;
Belle Alice, à quoi songes-tu,
Quand je te donne la fessée ?




vers 1920, manuscrit inédit cité par J.P Goujon
Anthologie de la poésie érotique française, Ed. Fayard 2004, p.262



Je songe que tu ne vas pas le regretter !




 Et voici une petite participation de Waldo, farpaitement - Cela dit, ma Fillotte, le diable fesseur américain qui illustre votre billet est une éhontée copie d'un dessin d'Hérouard paru en couverture de "La Vie Parisienne". Je le tiens à votre disposition si cela vous amuse. Et la voila !


Beaucoup plus beau et élégant le mouvement
 du bras et de la main gauche, entre autre.



23 commentaires:

  1. Hum....les musiques des films de Woody...Merci pour ce cadeau et ce gâteau plein de petits coeurs...
    Miss Ellie donne dans la tendresse aujourd'hui?

    RépondreSupprimer
  2. Un peu de tendresse dans ce monde de brutes, Mister Antoine. Bon appétit !
    Maintenant s'agirait de recoller les morceaux,.. avec le titre des films ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est peu être juste pour couper le gâteau... peut être ?

      Supprimer
  3. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Certes, mais ton image jointe de la jolie fille, couteaux et armes à la main pourrait faire peur...y a de la sanction dans l'air?

      Supprimer
  4. Hmmmm... Je songe... je songe à...
    Mais! J'm'appelle pas Alice, tiens! Voilà à quoi je songe!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Déjà t'es belle ! On peut pas tout avoir ! :D

      Supprimer
  5. Aaah! Merci! Toi aussi d'ailleurs...
    on a plus qu' à s'inventer une histoire sapho-masochiste, et la température des mâles fréquentant ton blog va pouvoir monter!!

    RépondreSupprimer
  6. Mais euh, vous avez fini toutes les deux? y a des hôtels pour ça....!!!
    Moi j'aime bien les jolies filles...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je savais bien que ça allait chauffer!

      Supprimer
  7. J'aime bien aussi les jolies filles, il serait assez curieux de dire : "j'adore les cageots". Quant à chauffer, ma foi, je n'y suis pas opposé non plus !...
    Cela dit, ma Fillotte, le diable fesseur américain qui illustre votre billet est une éhontée copie d'un dessin d'Hérouard paru en couverture de "La Vie Parisienne". Je le tiens à votre disposition si cela vous amuse.

    RépondreSupprimer
  8. @Waldo - Ah mais comment que ça m'amuse et que ça m’intéresse mon Parrain ! J'aime qu'on me cultive (comme un petit jardiiiiiiiin ) :-*

    @Huyana - Quelle bonne idée de chauffer en cette saison ! Je dois bien avoir qq chouettes photos choppé sur le netentredudiable ;)

    @Antoine - On dit quelques fois au village que les hommes aiment regarder les femmes jouer entre elles...Mes lectures adolescentes de Colette m'avaient préparée. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi je connais un petit jardin (presque parisien comme chantait Dutronc), planté d'un joli cresson que j'adore cultiver et arroser....
      Et puis je compatis avec les envies homo de certaines, et je n'ai hélas jamais assisté de visu (même sans y mettre les mains) à de tels ébats...J'avoue que cela manque à ma culture (puisque nous parlions jardinage plus haut)...je peux vous offri un lit douillet s'il le faut et promis (euh ça va être difficile mais je sais me tenir...quoique...) je ne ferais que regarder...( mais je suis con moi de proposer un truc pareil...et je vais faire quoi si ça me fait bander?)

      Supprimer
    2. (T'inquiète, on te lancera un seau d'eau froide...)

      Supprimer
    3. J'ai vu ça plusieurs fois dans ma vie aventureuse. Oui, Antoine, ça fait bander, ou alors, t'as un sévère empêchement côté zigounette. Mais j'avais des chouettes copines, elles voulaient bien que je joue avec elles quand j'avais assez regardé !...

      Supprimer
    4. Grrrr....tu reviens quand sur Paname....avec tes copines.....?

      Supprimer
    5. Aaaah!... et comme on dit: machin brûlé,c'est la fessée,bidule foutu, pan pan cucul!

      C'est quand même facile de faire bander un homme... juste cultiver son petit gazon maudit, et par miracle, tout pousse dans la plantation et le pantalon!

      Supprimer
    6. En te lisant, il me revient une vieille règle de grammaire, une règle classée "X" d'ailleurs, une règle qui disait en gros...bisoux mon chou, j'espère que t'"as pas d'poux sur le caillou, car il bout entre mes genoux

      Supprimer
  9. Le songe me ronge et s'allonge tenant l'allonge de ma foulée (là je me suis foulé hein). Suis-je ton songe, tu y songes ? Ça te ronge ! Héhéhéhé !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et v'lan passe moi l'éponge....encore une partie de ping ponge qui débute?

      Supprimer
    2. Ronge pas tes mensonges sinon songe que je t'en allonge une dans la foulée ! ;D

      Supprimer
    3. Ne vois-tu rien venir . Non que le ciel qui larmoye normande (parce que le château se trouve a Caen) et la campagne qui verdoye (et quand c'est le pâté du même nom, c'est qu'il n'est plus bon)

      Supprimer

Chuis désolée mais pour l'instant je suis punie de commentaires chez Blogger, mais je me vengerais... Tu auras compris que ce n'est plus le cas, mais ça me rappelle le bon vieux temps ! :D