dimanche 25 janvier 2015

Recensement

nom masculin

     photo - Gilles Berquet 

    - Opération administrative qui consiste à faire le dénombrement de la population d'un État, d'une ville, etc.
    - Action de recenser des êtres, des choses ; fait d'être recensé.
    - Dénombrement des jeunes soumis (HEIN ??? Nooooooooon...) aux obligations du « parcours citoyen », garçons et filles. (Ah ouiiiiiiiii...  )




      - Inventaire des équipements de toute nature susceptibles d'être requis (Mmmh...) en temps de guerre.





      Je reste esthète et soft sinon on va dire que je me fais manipuler par un gros vilain pervers maitre BDSM (La curiosité n'est pas du tout un vilain défaut de vilaines... o:-)) Et donc tant pis,  je ne vous présente pas le moulinet Wartenberg, un truc comme une roulette coupe pizza avec des piques qui piquent, ni l'écarteur de bouche ou le gag o ring pour pouvoir vous gaver deuuu heuuu... de pizza, bien sur.


      Hopla - C trouvé 




      California Dreamin - Au revoir la haut...









      13 commentaires:

      1. hum...Ellie fait dans le bdsm trash...heureusement il y a Diana Krall...mais n'aurait elle pas une bonne tête de dominatrice?....Diana..pas Ellie...

        RépondreSupprimer
        Réponses
        1. Non, moi j'ai une tête d'innocente ... 0:-)

          Supprimer
      2. M'enfin si la dame arrive à marcher nouer comme ça.... On pourrait penser qu'elle est coincée du cul

        RépondreSupprimer
      3. Encore un coup des grands couturiers ! :D Dans la domination l'idée même d'entrave est très forte. J'ai des photos de harnachements ou de chaussures incroyables qui ne doivent pas permettre de marcher mieux que la coutume des pieds bandés... Tout un monde esthétique et fétichiste

        RépondreSupprimer
      4. faut juste prendre exemple sur les kangourous...apprendre à sautiller...et c'est...dans la poche bien sûr

        RépondreSupprimer
      5. certes, tu ne nous les présentes pas... mais tu n'en penses pas moins ! sympa la dernière planche, "Bizarre" ;)
        B

        RépondreSupprimer
      6. Effectivement, pas moins, du tout :)

        La dernière planche je n'ai pas réussi a remonter le fils pour savoir d’où elle venait. Son coté vintage me plait, mais j'ai comme une impression de mélange d'époque ou de genre au niveaux des objets représentés. La bottine folie, je ne pouvais que craquer.

        RépondreSupprimer
      7. Ton dernier dessin m'évoque « Exotique » un magazine fétichiste des années 50 : http://www.keywordpicture.com/keyword/exotique%20magazine/ . Dans ces magazines, trésors de mon papa, j'aimais beaucoup le textes de l'éditorialiste Tana Louise, sorte de dominatrice féministe « avant garde ». Enfin je me demande pourquoi je me suis reconvertie en fille à éduquer...

        Quant à la première photo je me suis crue pendant un instant devant une illustration des voyages de Guilliver.

        J'ajoute que le mythe du méchant manipulateur BDSM me semble un peu inventé par ceux qui prennent les femmes avec un disons besoin de punition, soumission, sécurité, pardon etc... pour des cruches. Enfin inversement pour ma part j'ai un peu tendance à considère les messieurs dominateurs comme des grands gamin qui disent : je veux et je l'exige. Alors je me tais.

        RépondreSupprimer
        Réponses
        1. Ahahaha ! Rhoooooooooo c'est pas bien du tout ça Isabelle.... mmmh ? ;)

          Exotique je ne connaissais pas du tout. Je vois que ton père avait quelques bibliothèques intéressantes. Le mien aussi, j'ai fini par tomber dans quelques cartons du grenier. Faut bien se cultiver un peu et ce n'est pas à 15 ans qu'on va facilement acheter des revues dédiées chez le marchant de journaux du village...

          Supprimer
      8. pour la dernière planche, c'est certainement John Willie pour le magazine "Bizarre" (op cit) : on voit les mêmes bottes sur la couverture de Sweet Gwendoline et pas mal d'autres dessins, et puis il y a le lou en forme de "B"...

        RépondreSupprimer
        Réponses
        1. AH ! Merci Brigit ! J'ai quelques très jolies couvertures de cette revue, mais je n'en ai jamais eu une entre les mains non plus. Le lou en forme de B comme "Brigit" ? ;D

          Supprimer
      9. Le service sous ordre de gradées un peu perverses, un brin sadique, un chouia câline.... Mmmmm, j'aurais rempiler moi.

        RépondreSupprimer
        Réponses
        1. Matelot Mike, on vous demande sur le pont, derrière la cheminée !!!

          Supprimer

      Chuis désolée mais pour l'instant je suis punie de commentaires chez Blogger, mais je me vengerais... Tu auras compris que ce n'est plus le cas, mais ça me rappelle le bon vieux temps ! :D