mardi 6 janvier 2015

débuts damnés


la chasse d'eau fuit, robinet fermé, la sécheuse veut plus sécher, la machine à laver a choisi de se vider en cascade par le tiroir lessive et adoucissant. Quand au robinet de la baignoire, il vient juste de me rester dans la main, réglage maximum, eau tiède,... là j'ai d'la chance ! Et donc devant cette nouvelle journée catabricolage, je me pince l'arrête du nez, yeux fermés, je respire profondément à la recherche de LA pensée positive qui pourrait éviter éventuellement à mon entourage de se faire mordre à la question - Qu'est ce qu'on mange ? 



...Et je m'chante une p'tite chanson :


Que c'est bon d'être demoiselle
Car le soir dans mon petit lit
Quand l'étoile Vénus étincelle
Quand doucement tombe la nuit...
 
Je m'fais sucer la friandise
Je m'fais caresser le gardon
Je m'fais empeser la chemise
J'me fais picorer le bonbon
 
Je m'fais frotter la péninsule
Je m'fais béliner le joyau
Je m'fais remplir le vestibule
Je m'fais ramoner l'abricot
 
Je m'fais  farcir la mottelette
Je m'fais  couvrir le rigondin
Je m'fais gonfler la mouflette
Je m'fais donner le picotin
 
Je m'fais laminer l'écrevisse
Je m'fais choyer le cœur fendu
Je m'fais tailler la pelisse
Je m'fais planter le mont velu


Je m'fais briquer le casse noisette
Je m'fais m'amourer le bibelot
Je m'fais savourer la sucette   
Je m'fais reluire le berlingot 

Je m'fais gauler la mignardise
Je m'fais rafraîchir le tison
Je me fais grossir la cerise
Je m'fais nourrir le hérisson

Je m'fais chevaucher la chosette
Je m'fais chatouiller le bijou
Je m'fais bricoler la cliquette
Je me fais gâter le matou

Mais vous me demanderez peut-être
Ce que je fais le jour durant
Oh ! Cela tient en peu de lettres
Le jour je b... 

Enfin ça dépend, hier oui ! Mais pas tous les jours quand même... Faut que je  
bosse tout simplement.



Allez Colette !
Tirée des chansons gaillardes et libertines du royaume de France
 recueillies et adaptées par Guy Breton

Une reprise version informatique




Aujourd'hui le 07/01/2015 début damné au carré


Arrivée vers 12h à Bastille 
pour un rencard boulot, mon cul...

Je me demande quelle vanne
ils sont en train de pondre de la haut
pour la prochaine couv. ?

Charlie et ses drôles de Drames ... bien pire surement...
C'est clair que ça vaut pas "bal tragique à Colombey" de son ainé.

Si ça vous console ou si c'est votre arme de faire de l'humour irrévérencieux surtout n'hésitez pas.

9 commentaires:

  1. Tout un programme...!!! Et toute mes condoléances pour tes...histoires d'eau.....yesss j'suis content d'être le premier à mettre un commentaire et d'avoir la primeur de cette sale blague.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. T'auras une médaille ... Un collier avec la médaille ? :D

      Supprimer
  2. C'est pas dégeu ces petites chansons...

    RépondreSupprimer
  3. Joli poème, j'aurais eut 10/10 en récitation si on m'avait dit de l'apprendre par cœur.

    Y'a des potes qui ont pris le train du soir alors qu'ils n'avaient pas acheté de billet, d'accord, de toute façon ils auraient resquillés, mais ils airaient payé un coup au contrôleur si on les avait laissé vivre.

    RépondreSupprimer
  4. Franchement pas envie de rire depuis hier midi....attrapez les nom de d'là et condamnez les à dessiner et redessiner toutes les caricatures de ceux qu'ils ont tués, pour leur peine de prison à perpète, puisque nous sommes civilisés et qu'on n'aura pas le droit de les pendre par les couilles jusqu'à ce que mort s'en suive

    RépondreSupprimer
  5. Mon "collègue" Patrick Pelloux, urgentiste de son état et chroniqueur habituel de Charlie promet qu'il y aura un numéro la semaine prochaine...on se précipite chez nos marchands de journaux favoris pour réserver dès maintenant...et putain merde aux cons....hier c'était bal tragique à Charlie hebdo...douze balles de trop...

    RépondreSupprimer
  6. Ce n'est plus qu'une question de minutes...bientôt, si les flics tirent juste, "ils" en auront fini avec leur saloperie...Il me revient cette chanson de Maxime....
    https://www.youtube.com/watch?v=nJi6dOjgSlg
    Le problème c'est que c'était en 1973...et à l'époque, les enfants c'étaient nous...peut être n'avons pas bien compris le message

    RépondreSupprimer
  7. Et oui antoine personne ne comprend ni en 73 ni actuellement bref appliquons la loi du tallion et l'affaire sera close à mon avis et quand les moutons se révoltent les bouchers ne "brillent " pas et se font oublier

    RépondreSupprimer

Chuis désolée mais pour l'instant je suis punie de commentaires chez Blogger, mais je me vengerais... Tu auras compris que ce n'est plus le cas, mais ça me rappelle le bon vieux temps ! :D