lundi 27 octobre 2014

C'est l'histoire d'un Mec

C'est l'histoire d'un Mec qui dessinait des petit dessins (des grands aussi) il faisait des illustrations comme ça tout ça et surtout tout le monde le connaissait, les grands les petits, parce qu'il avait écrit et illustré les trois brigands. Des mecs (là, ils sont plusieurs) qui kidnappent une petite fille dans un carrosse et qui l’emmène chez eux on ne sait pas trop pour quoi faire avec... N'empêche, ils vécurent heureux et eurent plein de petits orphelins.



 Et puis le Mec, ça l'amuse de dessiner des histoires pour les enfants, alors il continu...

  Et de fils en aiguilles ...



Il a même quelques petits idées rigolotes qui lui trottent




Ce Mec aime la musique...





Le bricolage... , en tant que fils, petit fils, arrière petit fils d'un fabriquant d'horloges  (ingénieur artiste...)










ET  CELA SE VOIT !


                 



 les outils du bricoleur



Les animaux... Surtout les chats mais pas que







La botanique, aussi !






Mais tout ceci ne l'empêche nullement de prendre le temps de vous expliquer ses positions ! 

 affiche contre la guerre

 ou le racisme, dans la façon 
de prendre le pied de l'autre


TOMI UNGERER.  Ça m'amusais de vous le raconter comme cela, même si la chronologie est  un peu fumeuse. Je ne pense pas qu'il y en ai réellement eu une aussi tranchée, d'ailleurs. Et puis je ne vous ai posé que quelques dessins sur les 40 000 qu'il a du faire... Presque autant que Waldo dites ! ;D

24 commentaires:

  1. ses dessins ne sont pas ....bandant en tant que tels...mais certains sont tellement parlant....ouvrant l'imaginaire aux fantasmes...je lui dois...bon allez ..je vais jusqu'au bout...quelques branlettes de ma jeunesse sur les délires qu'un esprit pervers comme le mien pouvait tirer....de ses élucubrations....maintenant j'ai un peu grandi, et je fais ce que je veux...même si certains dessins donnent (heureusement) encore quelques envies!!

    RépondreSupprimer
  2. Réponses
    1. t'es sûr qu'une petite brebis ne ferait pas l'affaire? surtout si elle est égarée...

      Supprimer
    2. @ Toinou - Et bien je dois dire que le premier dessin "bricolage", je le trouve très mouillant !

      @ Mike - Pour moi ça sera une machine à langues !

      Supprimer
    3. C'est ça tourner 7 fois la langue entre ses cuisses?

      Supprimer
    4. J'ai compté, c'est plutôt 12 fois ne soyons pas mesquin... :)

      Supprimer
    5. Comme paraît-il, j'ai la langue bien pendue, je pourrais éventuellement te réserver la corde.

      Supprimer
    6. "@ Toinou - Et bien je dois dire que le premier dessin "bricolage", je le trouve très mouillant !"
      Lequel? Celui de droite ou celui de gauche?
      Cela dit, "Toinou"....Faudrait peut être pas abuser ...Nous n'avons pas encore gardé les cochons ensemble (et pourtant, des cochons et cochonnes, j'en vois défiler pas mal ici!)

      Supprimer
    7. Celui de gauche ! (voyons, c'est les langues qui sont toutes mouillées. Faut suivre Toinou !)

      Supprimer
  3. hola...moi je parlais juste du portrait du cat..j'adore les petites chattes...

    RépondreSupprimer
  4. Bon, comme d'hab, les gentils illustrateurs jeunesses en tienne une couche !
    Dire que la première image proviennent de l'album préféré de mon fils. Dans les dernières pages il y un château avec des tours à bout rouges avec des formes qui m'évoquaient...Rooh, t'as les idées mal placées que je me suis dit. Bien tiens !!
    J'ai eu le même choc avec le livre que ma fille devait lire en 6eme. Je connaissais déjà l'auteure dont j'avais lu un livre érotique.
    Finalement pour gagner ma croute, je vais me recycler dans l'album pour enfant !

    RépondreSupprimer
  5. Voila ! Et je te ferai des ptits montages très sages pour illustrer ! ;D

    RépondreSupprimer
  6. J'aime beaucoup sa période "bricole girl" !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Des dessins tout ce qu'il y a de précis graphique et esthétique sur le "bricole girl". Pas un cheveux ne dépasse, les filles ont la tête encapsulée. Un travail dont la sensualité frôle le yin et le yang.

      Supprimer
  7. Mis à part le premier dessin d'Alice cueillant des étoiles, tout cela n'est guère enfantin... Ou alors, pour des vieux dans mon genre, restés très jeunes !...
    Ce qui est amusant, c'est qu'il a dessiné le loup se faisant violer par la mère-grand dans le même style que ses illustrations pour livres d'enfants !... Et ce lilliputien (à moins que la fille ne soit une géante) qu'elle tient par la queue en lui mettant un doigt dans le fion... Tout de même, je lirais bien ce conte là !... Mais je ne sais pas si ces dessins-là ont été édités...

    J'aime beaucoup aussi ses batraciens lubriques. En fait, j'adore particulièrement ses aquarelles. Même les pas cochonnes !...

    Depuis que je tiens un crayon, j'ai sûrement commis plus de 40.000 dessins, mais je n'en ai publié qu'environ 1.800 ou 2.000. Tomi non plus, je pense, n'a pas édité 40.000 images...

    En tout cas, merci pour cette jolie sélection, chère Ellie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me suis toujours demandée pourquoi le loup devait manger la grand mère pour pouvoir manger le ptit chap ? Surtout que ça risquait de lui couper l’appétit, vraiment c'est pas raisonnable. Et puis voila, il se tape la grand mère en une ligne et zou, on s'en fou ! On passe à un tas de gros détails - tire la bobinette et blablabla... que vous avez de grandes dents et hop, il se tape le ptit chap miro... Du coup, je me demande, ici - Si la grand mère se tape le loup, le ptit chap va t 'il se taper le loup, juste après... ?

      Merci d'être passé mon Parrain :)

      Supprimer
  8. Merci Ellie pour ce post qui m'a été fort utile. Mon homme m'a souvent parlé d'un dessin d'une « sexmachine » qu'il dû découvrir dans un magazine osé au début des années 70 et qui hanté fortement ses rêveries d'ado sous la quête. Voilà enfin un piste concrète, le dessinateur... D'ailleurs à cette époque une entreprise allemande avait sérieusement projeté l'idée de fabriquer de telles machines. Projet abandonné hélas. J'aurais bien aimé essayer, pour voir...

    RépondreSupprimer
  9. Ahahaha ! Je pense que certains se sont amusés a fabriquer des machines a fesser pour ne pas brouiller leurs sensations de leur propre main faisant l'action.

    Tomi Ungerer est d'origine alsacienne et il y a un musée consacré a l'ensemble de son travail à Strasbourg. J'ai très envie d'y aller.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'y suis allé... et ça valait la peine...
      http://cui.burp.fr/2012/11/05/carnet-de-voyage-strasbourg/

      (J'aime Ungerer depuis fort fort longtemps, j'avais ce poster dans ma chambre : http://images.delcampe.com/img_large/auction/000/154/097/202_001.jpg )

      Supprimer
    2. Ah chouette ! Et puis Strasbourg est une belle ville je vais me dépatouiller ça ! Merci Cui
      Ah ben l'affiche de l'éléphant avec la queue verte... Je comprends tout ! :D

      Supprimer
  10. Les machines à fesser existent depuis des décennies, généralement américaines, et plutôt à usage masculin.
    Il y en a des franchement dingues, et sans doute peu commercialisées...

    Dans le genre mécanique primaire, certains sites comme "Réal Spanking" montrent des robots à fesser fort peu érotiques (c'est mon avis). Je parle de clips, non de vente.
    Généralement, la patiente, la condamnée la punie bref, je ne sais pas comment la nommer, est attachée en position adéquate sur une sorte de pilori, et une roue d'aluminium ou un bras métallique muni d'une lanière lui dispense mécaniquement sur les fesses des cinglées parfaitement impersonnelles. A l'arrière-plan, une surveillante lit distraitement Elle ou Maxi, en attendant que la punition arrive à son terme...
    On arrête pas le progrès !...





    RépondreSupprimer
  11. La fustigée, Parrain ? :) Le premier qui a un lien gratuit vers ce genre de vidéo à robots fesseurs, pour voir...

    RépondreSupprimer
  12. Tiens ça doit être horrible de se faire fesser par un Terminator ou un Robotcop. Pourtant je suis du genre à tester, mais quand même, une bécane ça vous frappe sans aucune sensation, sans aucune morale, sans aucune émotion... Ha, il parait qu'il y a des êtres humains comme ça aussi ? je n'en doute pas, nous vivons dans un monde étrange. Mais bon si un jour mon ordi me balance une claque je le fini à coup de marteau. NON MAIS SANS BLAGUE ! On ne va pas se laisser emmerder par des mécaniques fussent-elle sophistiquées !
    Tiens je préfère encore me passer de fessée.... Heu non ça c'est trop dur ! Rectification, je préfère encore ne plus manger d'épinard. (là au moins je ne risque rien, j'en mange jamais, héhéhéhé !)

    RépondreSupprimer
  13. A coup de marteau ou a coup de planche pour l'ordi ? ;)

    RépondreSupprimer

Chuis désolée mais pour l'instant je suis punie de commentaires chez Blogger, mais je me vengerais... Tu auras compris que ce n'est plus le cas, mais ça me rappelle le bon vieux temps ! :D