jeudi 4 septembre 2014

devoirs de vacances


Si vous retournez voir "les cailloux" (quand j'aurai réparé mes bêtises) vous vous souviendrez que je ne suis pas insensible à la pratique du "ondiraicon". 

Toute ma petite enfance j'ai été un indien, une majorette, un voleur, une espionne et des tas de trucs encore. Maintenant, dans ma grande enfance, je suis un petit chaperon, une servante une secrétaire, une autostoppeuse,... Et même une étudiante ! Si, si, certains n'ont pas besoin que j'en sois une, pour de vrai, pour aimer se glisser dans la peau d'un horrible Proviseur ! 
Voyez plutôt cet extrait d'une lettre à mon moi étudiante, adressée.


 Très chère Mademoiselle Cieus
Votre Proviseur vous parle.
 
Votre départ en vacances est maintenant imminent, et comme je vous l'avais dit, je vais vous demander de faire quelques devoirs de vacances que vous me montrerez dès le début septembre au moment de la rentrée des claques...des classes, pardonnez moi!

[blablabla...]

Voici donc le second sujet photo que je vous impose d'effectuer pendant vos vacances.
Vous prendrez soin d'emporter dans vos bagages un collant (un peu usagé peut être) et vous en ferez ce que vous voyez sur les images jointes. J'exige que  dans cette série de photos que vous allez réaliser pour moi, et surtout mon plaisir, voire le vôtre, au moins deux photos précises me soient présentées...L'une où votre main déchirera le tissu, et l'autre, où votre main sera visiblement entre vos cuisses, en train de [heu... blablabla], tout en montrant bien le tissu déchiré.

Voilà, je pense que ces travaux de vacances ne vous seront pas trop pénibles à exécuter et j'ai hâte de vous rencontrer à la rentrée afin que vous me les exposiez.

Reposez vous, et prenez soin de vous, et de votre entrecuisse surtout.

Votre proviseur exigeant mais juste.





J'achète rapidou un collant entre deux avions et puis j'oublie... Il aura fallu qu'en allant assurer des amarres, je sois drossée, sur des rochers affleurants, par les vagues nées du passage au loin d'un "immeuble de croisière",  pour que l'urgence de ce travail naisse. Ceux ci m'avaient décorée le haut de la cuisse de belles stries rouges parallèles. Qu'elle aubaine ! Dans une cabine avant, je me suis enfermée...




Voila. Ces collants n'ont été porté qu'une seule fois, les pieds sont intacts. Je les mets aux enchères. Qui n'en
veut ? ;p


23 commentaires:

  1. Alors, dans un post précédent, tu nous expliquais que tu avais pris ton pied....et voilà maintenant que tu les mets aux enchères...dans la liste des personnages que tu es prête à jouer, n'aurais tu pas oublié une "certaine" profession?
    Cela dit, l'histoire est belle, surtout si elle est vraie...y a des grands pervers tout de même dans le milieu enseignant, sans parler des perverses étudiantes...
    Quant à la photo, je n'aurais qu'un mot....Waouuuuuuuuuuuuuu...et encore je ne dis pas tout...
    Tel l'éphémère, la vie de ce collant n'aura duré qu'une journée....Qu'il repose en paix!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais bien sur que tout ce que je dis c'est vrai ! :D

      Justement ça me tracasse ça, un collant d'une journée. J'ai pris beaucoup de plaisir à le déchirer au fur et à mesure des prises de vues. Je trouve que ça fait des effets dingues sur la peau ! Je vais le remettre, je sens que je vais le remettre, en tout cas je ne l'ai pas jeté... ;D

      Supprimer
    2. J'ai une idée, qui ne vaut que ce que les bougies valent (tiens au fait, ta photo de collant niaké est aussi belle que celle que tu avais postée un jour avec des bougies)...bref...mets ce collant en loque dans un petit placard et convoque une assemblée générale de mites....le résultat devrait être des plus seyant...et quand tu le remettras, imagines le voletage des mites...euh..bon ok, c'est peut être un peu gore.....!!!
      Mais en fait, tu touches là un de mes fantasmes favori..le déchirage...la déchiration...la déchirure...enfin bref..j'adore déchirer les fringues moi aussi...tu sais quoi? un jour faudrait qu'on se rencontre tous les trois...je veux dire, toi, moi, et un collant neuf....

      Supprimer
    3. ET on ira tous manger une glace chez Berthillon ! :D :-*

      Supprimer
  2. Voilà de la très belle ouvrage même si l'artisan tailleur que je suis ajouterait bien quelques fines incisions pour vous rendre totalement "accessible" et apprécier plus à fond la témérité de vos opérations maritimes (si j'en crois les stigmates que l'on devine...) ;)

    RépondreSupprimer
  3. J'ai eu comme un pépin de pudeur, si, si, j'ai un peu ravaudé le collant avec une aiguille photoshop n°3... Et puis il faut toujours laisser des possibilités d'initiatives à l'artisan tailleur !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. bon, alors montrez nous l'original façon Courbet ... grand sourire

      Supprimer
  4. Pfff il est même plus bon pour aller à la pêche aux crevettes, les trous sont trop gros. N'en veux pas !

    RépondreSupprimer
  5. Hmmm, peut encore servir pour faire un bandeau ou un bâillon boule. Et aussi pour attacher tes poignets et te punir de faire ton difficile, non mais, le Mikounet !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Même pas utilisable comme "filtre à air" sur les "cornets" de la clio vais pas investir dedans. Mais ton idée de bâillon je crois que ça pourras m’intéresser ou comme lien sur de charmantes personnes vais voir la mise à prix !!!!!!!!!!!

      Supprimer
  6. Comme qui dirait qu'il y a plein de défis qui se lancent ici...et y en a pour tous les goûts...voilà ce que c'est que d'agacer le fantasme masculin....Jusqu'où ira t elle?

    RépondreSupprimer
  7. Vous allez le savoir tout de suite Antoine Loiret ! :D

    @ Monsieur Méchant - Nan... grand biglouche d'yeux et langue tirée

    @ Mike - J'arrange ça tout de suite avec qui tu sais :)

    @ Maitre Ours - La mise à prix est de 1€ et un bisou ^^^^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pfff, avec 1 Euro, je préfère acheter des bombecs !

      Supprimer
    2. Surtout qu'un collant, 15 deniers ou pas, même déchiré, c'est dur à avaler, surtout quand il sert de bâillon!
      Au fait 1 euro, en denier ça fait combien?

      Supprimer
    3. 0.33 centimes ! J'ai gagné quoi ?... Des bas ! ;)

      Supprimer
  8. C'est fou ce que les coutures sont fragiles, mais..
    "gardons le sourire" comme le disait un vieux slogan chez DIM

    https://www.youtube.com/watch?v=Jj37BN7bRjI&feature=player_embedded

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bon sang je me demande qui s'est amusé a mettre cette vieille pub des années 58, 60, je suppose, sur youtube... :D

      Supprimer
  9. Ah mais que d'obéissance, hein... étonnant quand on vous connait...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle fait la chipie comme ça, mais dès qu'on fronce le sourcil elle tremble.

      Supprimer
    2. @Stan - C'est ça qui est bon ! ;) https://www.youtube.com/watch?v=b7xIHZUDQ2c
      @Mike - Pffffff tout de suite ! D'ailleurs j'en connais un autre qui finit par obéir !!!

      Supprimer
  10. Eh bien moi, j'admire -outre le cul ravissant émergeant des lambeaux esthétiques du nylon noir, le travail de la photographe-modèle, qui jongle avec les fatidiques douze secondes au retardateur !... C'est de la performance, je puis vous l'assurer !... Et qui révèle une passion pour la chose que nous nous devons de révérer, voyeurs que nous sommes.

    RépondreSupprimer
  11. Oh ouiiii Parrain, j'aime qu'on révère mes penchants heu... Mais comment les qualifier ? 8:-) merci a vous, vraiment :)

    RépondreSupprimer

Chuis désolée mais pour l'instant je suis punie de commentaires chez Blogger, mais je me vengerais... Tu auras compris que ce n'est plus le cas, mais ça me rappelle le bon vieux temps ! :D