mercredi 13 août 2014

quand votre big fait bang !

urban exploring factory viia by vals mystery




"Importante découverte de traces de contractions cosmiques laissées dans la première seconde du Big Bang "  

Andrei Linde - Professeur au département de physique de l’Université de Stanford



Il est des lieux comme toutes les friches intellectuelles matérielles naturelles, des mains de l’homme aux mains de la nature qui déjà sont mes endroits de prédilection à la haute rêverie. Ajoutez y quelques pincées de contraintes dans l'attachement, l’aveuglement, certains dénudages et tortillements générés par des mains et des avants bras, poilus et décidés et vous obtiendrez un de mes Big Bang.




8 commentaires:

  1. Zut je n'ai pas de poil sur les avants bras ni les mains. Par contre pour ce qui est des avants bars, je peux peut-être faire quelque chose...

    RépondreSupprimer
  2. belles photos, la jeune femme est une jolie venus classique, en jean, et le parti pris du photographe de dissimuler l'homme est intéressant, même si c'est pour préserver l'anonymat. j'aime aussi le coté "friche urbaine" en écho aux friches... immatérielles

    Bill Tong a récemment fait une série dans une grange et la nature... allez y voir ;)

    (mike n'a pas de poils au bras ?!! suis déçue...)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si un peu quand même, mais loin d'un singe.

      Supprimer
    2. Nan mais Mike faut tout lui arracher même les poils c'est insensé ! Bill Tong - Grange et nature ? Je note, j'y go. Merci Brigit :)

      Supprimer
  3. Comme elle a l'air sage cette poupée qui dit "oui" quand on l'attache.
    Quant à ces mains qui font glisser lentement cette culotte pour qu'elle se pelote sur les chevilles de cette squaw vulnérable, on les devine douces, fermes et précises dans cet effeuillage…
    "Oh ouiiii, fais moi ce dont j'ai si peur..."

    RépondreSupprimer
  4. Oh oui, faites donc cela que je les transcendes et qu'elles m'apprivoisent...

    RépondreSupprimer
  5. Une cave? Un grenier? Lui a t il bandé les yeux avant de l'amener en ce lieu? Le sait elle? Etait-ce un vieux projet enfin réalisé, ou une surprise?
    Cette fille a une jolie jambe droite, suffisamment pliée pour aider son tourmenteur à ôter sa culotte...acceptation et don total....Fais de moi ce qu'il te plaira...mais surtout continues de jouer à me forcer....et que tes mains jouent aussi à devenir méchantes!

    RépondreSupprimer
  6. Cave ou grenier, atelier ou garages plus ou moins abandonnés, les délaissés de nos construction s'accordent avec mes friches à fantasmes.Vos mains ? Méchantes progressivement, douces brutalement,

    RépondreSupprimer

Chuis désolée mais pour l'instant je suis punie de commentaires chez Blogger, mais je me vengerais... Tu auras compris que ce n'est plus le cas, mais ça me rappelle le bon vieux temps ! :D