dimanche 16 mars 2014

abraracourcix


 pécho sur le net


Chorégraphie des bras qui nous racontent cette histoire, ou tout en relevant son jupon, 
seins éloquents, elle se retient à son bras, sous les sursauts du plaisir 
déclenchés par la main visiteuse empochée dans sa culotte fine,
dont les doigts papillonnent sans retenue dans ses chauds vestibules...


11 commentaires:

  1. La main du masseur dans la culotte si suave....

    RépondreSupprimer
  2. Y'a pas un peu trop de mains dans cette photo ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais non, il en manque même une !
      L'effet donné par le fait qu'ils portent tous deux un T shirt noir est superbe !

      Supprimer
  3. Bonne question, que fait le monsieur avec l'autre main ? Peut-être sur le visage ou dans la nuque de la dame pour pouvoir mieux l'embrasser ? Jolie photo qui rappelle que les adeptes de la fessée ont aussi une vie sexuelle plutôt classique !

    RépondreSupprimer
  4. Avec l'autre main il boit un coup l'ivrogne !

    RépondreSupprimer
  5. Ou peut être qu'il lui offre a boire le gentleman... :p

    En tous les cas, comme dit Isabelle, il y quand même quelques petites manies auxquelles on peut souscrire, aussi ! :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Connaissant tes relatives "faiblesses" orthographiques, je me demande si, exceptionnellement, tu as tout bon dans la phrase sus-jacente...."il y quand même quelques petites manies auxquelles on peut souscrire, aussi ! "....veux tu vraiment parler de "manies" ou simplement de mains....? (Bon, si tu insistes, après deux mains, ça m'ira aussi...!!)

      Supprimer
  6. Que le grand manie-tou me pardonne. J'ai comme l'impression qu'on est manie-pulé. Je n'y vois aucune manie-gance, certes manie-ac et peut-être un peu manie-éré et je pourrai, vu le sujet, en un petit tour de manie-velle être manie-chéen, c'est manie-feste.

    RépondreSupprimer

Chuis désolée mais pour l'instant je suis punie de commentaires chez Blogger, mais je me vengerais... Tu auras compris que ce n'est plus le cas, mais ça me rappelle le bon vieux temps ! :D