lundi 2 décembre 2013

Larme de fond



UNE LARME ! Ou un doigt ? (Je la fais avant que "quelqu'un" l'écrive dans les coms...)



Notre besoin de consolation est impossible à rassasier (Stig Dagerman)

"...Pour moi, il ne suffit pas de savoir que puisque nous ne sommes pas libre de nos actes, tout est excusable. ce que je cherche, ce n'est pas une excuse à ma vie mais exactement le contraire d'une excuse: Le pardon."



Ce post est extrêmement intime puisqu'il représente une coupe de mon cerveau et le pèle mêle façon porte de frigo qui s'y trouve. En organisant très bien tout ça, on doit pouvoir arriver à une démarche originale et pertinente autour de ce que nous appelons "jeu" et larme, en organisant...
             
  
  A Gottardo


Aaaaah ffffffffffffou la mise en page sur blogger,  ça me gave. J'aime pô les cernés blancs autour des photos mais ça je viens de comprendre que c'était le modèle et voila et c'est tout. Et surtout l'enfer c'est que je suis obligée de faire des aperçus toutes les micros secondes tellement ce que je vois sur la mise en page ne correspond pas à ce que je vois ensuite sur la mise à jour du blog. Très original remarquez ! Et la souplesse de positionnement des textes par rapport aux images et vis versa... Bref je me tâte pour faire les mises en page sur indesign et recoller le tout sur le blog, comme une image que je suis.


7 commentaires:

  1. Ben c'est bien le moment choisi...le jour où ma tronche est en pleine broussaille, attaquée de toutes parts par des microbes voraces....pour publier un post aussi intello...voire imbitable....à part le "une larme? non juste un doigt!" (on a les références qu'on peut!) j'ai vraiment rien compris...rassure moi...y a rien à comprendre hein? Bon ok...deux aspirines et un doigt ( de scotch!) café addition et je vais me recoucher...(je préférais le temps où tu parlais d'escapade sur un plaid!)

    RépondreSupprimer
  2. j'me doute que tu préfères le plaid. Pour te recoucher c'est plus adapté. Reviens en deuxième semaine avec un peu de pot le rhume ne compressera plus tes véloces neurones pour ce jeu de piste ;p

    RépondreSupprimer
  3. quand j'étais jeune, je regardais la piste aux étoiles...celles qui illuminaient mon âme d'enfant...mais y a bien longtemps que je ne suis plus un enfant...!

    RépondreSupprimer
  4. C'est marrant ça, il manque dans la coupe trois ramifications, à croire que les Irish Coffee diluent. En quelque sorte un Irish cofee à dissout et dix sous, c'est pas cher !

    Pleurez n'est pas jouer comme jouer, n''est pas forcement pleurer (là je ne me foule pas trop mais ça fait bien)

    Ben non quand on pleure on dépasse le stade du jeu et on entre dans les plus profonds et sombres plaisirs, enfin je dis "plaisir" parce que je n'ai pas trouvé d'autres mots (doit me manquer aussi des connexions à moi) Bref, c'est compliqué tout ça.....

    Garçon, la même chose !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui, hein t'es d'ac Mike...là elle nous en bouche un coin la garce....après va comprendre Charles....comment que ça fonctionne un être humain du sexe opposé au nôtre...!!! Nous, pauvres mâles qui ne pensons qu'à faire mumuse, et à mourir un peu moins con.....! Et qu'on vienne pas me parler de Mars et Venus, sinon, je sors les armes...(Pluton, c'est aussi l'ami de Mickey?)

      Supprimer
  5. Ah ça, Mike, il ne me manque pas que trois ramifications, tu ne comptes pas bien mon grand ! :D

    On peut pleurer sous la douleur mais ce n'est pas ma "ramification" ;) Je m'aperçoit que les quelques fois ou j'ai pleuré j'étais déjà dans un état particulièrement à fleur de peau dans l'avant fessée. Un fleur de peau qui pouvait être lié à diverse sentiments. Culpabilité, honte... Tout ça tout ça.

    Antoine, j'aime qu'on me traite de garce et de vilaine fille. Continuez comme ça ! :p

    RépondreSupprimer
  6. Vilaine fille, je dis pas, j'utilise fort peu ce terme, mais si ça peut te faire plaisir, je saurais m'en souvenir lors d'un prochain de tes posts....par contre, pour moi, traiter une femme de garce, voire de salope, c'est essentiellement un compliment!!!! désolé de te décevoir...!!!
    Cela dit, j'adore l'expression "fleur de peau"...on imagine la tienne si douce, et sentant si bon...!

    RépondreSupprimer

Chuis désolée mais pour l'instant je suis punie de commentaires chez Blogger, mais je me vengerais... Tu auras compris que ce n'est plus le cas, mais ça me rappelle le bon vieux temps ! :D