mercredi 9 octobre 2013

Harcèlement




  F2B

Journée chez l'imprimeur pour ma bonne cause. 
En tournicotant dans l'atelier, je tombe sur ça ! 
Mais on ne peut donc ja-mais se concentrer sur autre choooose ?


15 commentaires:

  1. Oh joliiiiiiiiiiiii !

    (non, on ne peut ja-mais se concentrer sur autre chose, ci com ça !)

    RépondreSupprimer
  2. Aaaaah, les glaces à la fesse de chez Berthillon !...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. S'il y avait des glaces comme ça chez Berthi, y aurait pas besoin de se trainer à vos pieds pour que vous nous y embarquiez, hein ? :D

      Supprimer
  3. Très originales glaces « à sucer », même si personnellement, j'avoue avoir une nette préférence pour ce « parfum » lorsqu'il est plus brûlant que glacé ! Mais il m'arrive d'avoir des arguments pour réchauffer les fesses glacées.
    Cependant, une analyse minutieuse de vos précédents postages me laisse à penser qu'il ne s'agit pas là de vos propres hémisphères fessiers. Les vôtres sont plus, et plus, et un peu moins.
    En fait, chère Ellie, je me dois de vous l'avouer, je suis tombé en Amour de votre postérieur depuis que je vous lis ici, et après bien des hésitations, je crois que je vais me permettre d'oser.

    « - Mlle Ellie, permettez moi de m'agenouiller devant vous, et surtout devant vos sublimes fesses. Je suis à cet instant précis en grande tenue d'apparat baronnière,et je viens pour cette occasion de faire l'emplette d'une paire de gants beurre frais dont j'ai revêtu mes mains, mes mains qui ne désirent qu'une chose, se poser un jour sur ces si splendides globes fessiers dont vous êtes l'unique détentrice. Ainsi agenouillé devant votre cul, permettez moi Mademoiselle de vous demander la main de vos fesses, afin que elles et moi puissions nous épouser dans les plus brefs délais. Cette demande peut vous paraître quelque peu cavalière, mais dans notre noble famille, nous nous piquons d'entretenir d'excellentes relations avec les croupes rebondies de nos juments. Loin de moi l'idée de comparer votre fessier à celui d'un quelconque percheron. Mais je m'égare ! Et je reprends le fil de mon discours . Mademoiselle Ellie, Puis-je me permettre de vous demander la main de vos fesses ? Je leur promets fidélité absolue, et je désire les épouser pour le meilleur et surtout pour le pire. »

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahahaha !
      Tout de même, c'est tellement joliment tourné...
      Je vais demander à mes fesses ce qu'elles en pensent et je vous tiens au courant, alternatif ! ;)

      Supprimer
    2. Sans vouloir ...m'introduire dans un peut être futur couple, ...houlaaaaaaaaaa...méfies-toi, méfies-toi...un aristo qui te parle de beurre frais devant tes miches..... sans vouloir sodomiser les diptères en plein vol, moi je dis.....je serais toi, je me méfierais....sûrement une idée pas très catholique en tête celui-là.......!!!!

      Supprimer
    3. On fera un mariage protestant alors ... :)

      Supprimer
    4. Mais Carl Maria, il m'arrive bien souvent , en ma bonne ville, de contempler de beaux fessiers féminins moulés dans des pantalons, croupes qui m'émeuvent et me feraient presque monter le sang à la tête et de m'exclamer en mon for intérieur :
      " Dieu ! qu'elle croupe chevaline ! "

      Supprimer
  4. Après le cornet de fritte, le cornet de glace ! On risque peut-être l'overdose et d'en avoir un sacré coup dans le cornet.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et encore il manque le cornet à pistons ! ;)

      Supprimer
  5. Voilà de quoi faire voler en éclat mon serment de ne jamais me montrer lèche-cul ! ;)

    RépondreSupprimer
  6. Et lèche botte ? Ça peut se pratiquer ça aussi... hmmm? ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avouez que c'est un peu la même chose, non ?
      En ce qui me concerne, ça me met l'estomac dans les talons ! ;)

      Supprimer
    2. Alors lèches tomber !

      Supprimer

Chuis désolée mais pour l'instant je suis punie de commentaires chez Blogger, mais je me vengerais... Tu auras compris que ce n'est plus le cas, mais ça me rappelle le bon vieux temps ! :D