vendredi 27 septembre 2013

A bicycleeetteuuuu...




- Madame, le feux c'est derrière !!!

Mais je l'sais bien que le feux c'est au cul ! Qu'est ce qu'ils me veulent ceux là ? Bon d'accord, je me suis un peu trop avancée et ils sont déguisés en agent de police municipale...

- Je suis un peu perdue... + mon regard de myope + mon air catastrophé

- Mais oui, on sait, comme hier !

- Mais non, hier j'étais pas bourrée et je ne venais pas de passer une heure, dans un parking, à faire des cochonneries !

Mais j'l'ai pas dit. On est pas chez Anne Archet, ici ;)

20 commentaires:

  1. Si tu buvais moins d'Irish Coffee, ça n'arriverait pas.

    J'te jure, c'est pas moi qui était dans le parking, j'étais déjà parti.

    RépondreSupprimer
  2. Mike t'a laissée toute seule tripatouiller la moto sans t'aider? Pas étonnant que t'étais toute cochonnée... Les mecs, je'vous jure!

    RépondreSupprimer
  3. Heureusement j'avais mon bleu et mon casque !

    RépondreSupprimer
  4. M'enfin, il est où ce fichu parking que tous les obsédés du coin fréquentent....! Vite, refilez moi l'adresse Google map ou inscrivez les coordonnées sur vos compte fesse-book....!!!

    RépondreSupprimer
  5. C'est ça et on se retrouvera tous la bas ? Et l'intimité alors ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, tous la bas!
      Savez vous que c'est comme ça qu'a débuté le premier tour de France?
      Des obsédés en grappe s'étaient alors tous retrouvés sur un parking avec leurs vélos, leurs collants et tout et tout, dans l'intention de faire des trucs louches avec celle qui les y avait invités (à l'insu de son plein gré, il faut bien le reconnaitre). Mais cette muse n'est jamais venue !
      Alors, comme un essaim d'hallucinés, ce premier peloton de l'histoire est parti faire le tour de la France à la quête de cette vilaine qui les avait ainsi lapiné !!! (c'était le p'tit moment histoire de France de Flow!).

      Supprimer
    2. une partouze dans un parking? avec plein de pédales, et tous chargés à mort....puis-je déclarer forfait? c'est vraiment plus de mon âge....!

      Supprimer
  6. Un parking du 3ième cycle en quelque sorte. Avec des vilaines, des lapins et un forfait pour les remontées...

    RépondreSupprimer
  7. Réponses
    1. Et open bar après 16 heures j'espère...

      Supprimer
  8. et pourquoi scotch au goulot pendant qu'on y est....non mais quelle bande de jeunes dépravés vous faites....hips....

    RépondreSupprimer
  9. Ce parking est en passe de devenir un chouette coin ! Un orchestre de percus. peut être ? Avec plein de voitures et de moto mytho ? Grilles et poteaux poutres...

    RépondreSupprimer
  10. Je me demande ce qui pourrait bien servir de tambour pour cet orchestre de percussion....quant à la rime à trouver avec "grilles et poteaux poutres"...je me perds en conjectures....quoique...non.....ah oui?

    RépondreSupprimer
  11. Ainsi je m'absente quelques jours et que lis-je ?
    Mlle Ellie pleine d'irrévérence envers l'autorité publique, et un site habituellement réservé à parquer ma Jaguar et dans lequel le stupre règne!
    Décidément pauvre France, où les parkings ne possèdent pas de vidéo-surveillance ! A moins que les vigiles ne soient de mèche avec ces orgies?
    Savez vous, bonnes gens, que dans les peuplades civilisées, il y a des hôtels pour ce genre de perversion ?
    Une furieuse envie de m'en retourner vers mon Autriche natale. Pourtant, Dieu m'est témoin, vous imaginez bien, chère Mlle Ellie, à quel point la vision de vos fesses sur ce blog est pour moi comme une nouvelle jeunesse, , mais tout de même ! Vous livrer à de telles turpitudes me navre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Je t'attendrai à la porte du garage
      Tu paraîtras dans ta superbe auto
      Il fera nuit mais avec l'éclairage
      On pourra voir jusqu'au flanc du coteau
      Nous partirons sur la route de Narbonne
      Toute la nuit le moteur vrombira
      Et nous verrons les tours de Carcassonne
      Se profiler à l'horizon de Barbeira
      Le lendemain toutes ces randonnées
      Nous conduiront peut-être à Montauban
      Et pour finir cette belle journée,
      Nous irons nous asseoir sur un banc..."

      Supprimer
  12. "Nous irons nous asseoir sur un banc".
    Je rêve déjà de cet instant magique, vos fesses tout juste recouvertes de l'étoffe de lin de votre jupe, peut être même sans culotte, et moi à vos côtés, regardant la cathédrale de Reims où je me trouve. Certes, Carcassonne est bien loin, mais en fermant les yeux, il suffirait de l'imaginer. Et seriez vous si attirante que mon moteur vrombisse toute la nuit? Je suis sûr que oui! Il ne tient qu'à vous de trouver la clé de...contact!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nous irons nous asseoir sur un banc???

      "Elle l'attendra à la porte du garage
      Sa culotte oubliée au fond de son bagage
      Il viendra la chercher après freinage
      De sa belle auto au gros embrayage

      Quand arrivés là-bas à Carcassone
      Il la découvrira fesses nues son amazone
      Lui donnant derechef une montée d'hormones
      Qui sur son séant déclenchera un cyclone

      Puis au loin ils verront un banc
      Sur lequel s'asseoir naturellement
      Sauf qu'elle ne pourra bien évidemment
      y déposer sans hurler son séant"

      Supprimer
    2. Hahaha ! Chaaaaaaaaaaaaaaaarles revient !

      Supprimer
    3. Quitte à "casser" un peu l'ambiance, je me permets de rappeler que le dit Charles avait quelques tendances non admissibles, qui lui ont valu quelques années de taule...je sais, y en a des qui fantasmes sur les postes de police, quitte à faire n'importe quoi pour se faire alpaguer par les flics (du style brûler un feu rouge en vélo....!) d'où retour à la case départ...!

      Supprimer
  13. Hooo, je ne connaissais pas cette version. Bordel, où ais-je mis mon tourne disque ? C'était un super Pick-up ! Hum je devrai aller voir dans le parking !

    RépondreSupprimer

Chuis désolée mais pour l'instant je suis punie de commentaires chez Blogger, mais je me vengerais... Tu auras compris que ce n'est plus le cas, mais ça me rappelle le bon vieux temps ! :D