mercredi 12 juin 2013




Les piedanlplats.... les crétins des sommets quoi !

Mais des fois c'est même pas une vraie personne. C'est le boulot, la vie, les emmerdes...
La faute à onsépaqui, onsépaquoi, la faute à Monsieur Contretemps. Ça peut agacer...

Mais patience, patience, la fessée est un plat qui se mange brûlant ! Profitez en pour peaufiner l'asticotage...


Ah bé c'est qu'on peut aussi associer un lien sur une image, sauf que c'est super discret, on est obligé de le signaler pour s'en souvenir... vaut mieux Cliquer sur la bobinette et l'historiette cherra.
 

24 commentaires:

  1. Interdisons la chasse !

    RépondreSupprimer
  2. Ahahaha ! En fait, le chasseur est un personnage inventé pour sauver le petit chaperon qui ne lui avait rien demandé. C'est comme cela qu'on dénature un conte, mes pauvres enfants.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'était peut être une chasse à la battue...
      ...On ne nous dit pas tout!

      Supprimer
    2. Règles de la chasse à la battue - Wikipédiable

      Lâchez une méritante, plus ou moins nue, dans une belle forêt de fougères. Puis, rabattez subtilement sur les fesseurs, armés de l'instrument de leur choix....

      Supprimer
  3. peaufiner ? assurément ! on m'a offert récemment un set de crèmes pour les mains particulièrement agréable par rapport à ma crème basique, donc je peaufine, je peaufine...

    sinon, excellente histoire en 3 dessins ! j'adore et ça m'a bien fait rire :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un set de crèmes pour les mains quelle jolie idée de cadeau. On ne parle jamais assez de l'importance de la texture de la paume dans la communication avec autrui... Le baume du jardinier du couvent des minimes ? :)

      Supprimer
  4. Pouvez vous préciser votre pensée, chère Ellie, lorsque vous parlez de "peaufiner l'asticotage"? Qu'avez besoin d'astiquer exactement? Et pourquoi donc l'inscrire en si petit? En ressentiriez vous quelque honte?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. les caractères plus petit, cher Baron, c'est pour s'essayer à la confidentialité dans ce journal intime, pas intime. Et il s'agit d'asticotage, et non d'astiquage. Bien qu'un jour, il faudra bien que je fasse le ménage ! :D

      Supprimer
  5. L'asticotage c'est l'art d'enfiler un asticot à l'hameçon. J'ai bon là ?

    RépondreSupprimer
  6. Voila ! Et normalement, quand on asticote bien, on pêche du gros... :D

    RépondreSupprimer
  7. C'est du Molière !... Sganarelle et sa femme ont un différent; son homme lui donne du baton. Survient un passant qui veut s'interposer... La suite dans "Le Médecin Malgré Lui" !...

    RépondreSupprimer
  8. Molière ! Je savais bien que Never Mind était un blog de haut vol ! :D Merci Waldo.

    Je me demande si il y a une version ou le Loup épouse le p'tit chaperon ? Faut que je consulte mon Bettelheim, il y a de toutes les façons un truc bien grattouillant tournicoté entre ces deux là...

    RépondreSupprimer
  9. Laissez donc tranquille ce bon abbé !... Mais il y a surtout des versions où il la bouffe...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais voyons Waldo, je sais bien que juste en dessous, on parle de Thérèse d'Avila, mais là, il ne s'agit pas de l'abbé mais de Bruno avec son - Psychanalyse des contes de fées - dans lequel il écrit, d'ailleurs :

      "Le petit Chaperon rouge a été mon premier amour. Je sens que, si j'avais pu l'épouser, j'aurais connu le parfait bonheur." !

      Il faudrait que je raccroche ici une version perso du petit Chaperon mais je ne sais pas encore comment bidouiller ça...

      Supprimer
  10. VIVE LE MARIAGE POUR TOUS !

    RépondreSupprimer
  11. En plus, j'ai fait une confuse grave : je pensais à l'abbé Bethléem, immortel auteur de cet ouvrage que tous les gens honnêtes devraient posséder : "Romans à lire et Romans à Proscrire".

    Censeur de grand talent sitôt qu'il s'agit de fesse, l'abbé, alors vicaire à Cambrai, ne se priva pas de faire dans la bêtise...
    Régulièrement réédité et enrichi de nouveaux titres à proscrire durant les 40 premières années du XXème siècle, ce bouquin que je n'ai malheureusement plus est un petit chef-d’œuvre d'humour involontaire...

    RépondreSupprimer
  12. Hé oui, c'est l'abbé Cédaire qui fait l'abbé Tise... Bordel c'est l'abbé Résina !, et voila que l'ami Waldo perd le bouquin, à croire l'abbé Vue. Il paraît que l'abbé Casse en vend d'occasion, ou peut-être voir avec l'abbé Dé, il fait aussi dans le papier. Bon, on ne va pas te faire l'abbé Gueule Waldo comme dirait le danseur l'abbé Jart. C'est vrai qu'il connait bien mieux l'abbé Lgique le dessinateur alors que nous c'est plutôt l'abbé Leville.

    RépondreSupprimer
  13. C'est grâce à ce genre de listing de l'interdit que le peuple est mieux informé de ce qu'il doit essayer de lire ou de voir.

    Mike ? Un ptit tour dans l'abbé gnoire peut être... :D

    RépondreSupprimer
  14. Ouaip... Le chasseur se comporte comme l'abbé Ni-oui-oui et gâche tout... Espèrons que l'abbé Tonneuse s'occupera de lui sous des tonnes de gravats... Et de tous les donneurs de leçon et sauvegardeurs de l'ordre moral en même temps, tiens!
    Parce que, avec ce genre de truc, v'là des mois que je suis infecte en vain. J'aurais bien demandé un coup de main ou de ceinture à l'abbé Déphile, ou, à la rigueur à l'abbé Névole que je ne connais pas mais qui parait-il a le cœur sur la main qu'il pourrait me coller aux fesses... Nada! Je suis bloquée à rien avec l'abbé Rézina, l'abbé Arnaise et l'abbé Chamel. Merde!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'abbé Chamelle, c'est celui qui prêche dans le désert ?

      Supprimer
    2. Exact Mike. Tu vois le pétrin? Je ferais bien de sortir du couvent e d'appeler Chuck Norris à la rescousse de mes fesses plutôt!

      Supprimer
    3. Je passe quand même vite fait un coup de fil à mon pote, l'abbé Trave, pour lui parler de ton cas, Latis ! ;)

      Supprimer

Chuis désolée mais pour l'instant je suis punie de commentaires chez Blogger, mais je me vengerais... Tu auras compris que ce n'est plus le cas, mais ça me rappelle le bon vieux temps ! :D