lundi 10 juin 2013



Du Thérèse D'Avila tout craché 

Comment vivre sans débordements sans folie ? 
Ne rétrécissons pas nos désirs...

 Ça va, vous tenez le choc ?


10 commentaires:

  1. La transfiguration de Thérèse par le Bernin étant l'une des plus belles statues d'extase, on se saurait vous contredire.

    Hum... cependant, je lis un truc entre les lignes mais on va encore dire que j'ai l'esprit mal tourné !

    soyons fous !

    RépondreSupprimer
  2. Ahahaha, Oui ! Allez y, ne nous laissez pas griller :)

    RépondreSupprimer
  3. rooh elle a changé la version ! pourtant la première ne manquait pas de ... saveur !

    RépondreSupprimer
  4. C'est peut être pour ça que (Sainte) Thérèse, elle rit quand on la...........
    Oui, ok, je réciterais quelques pater et moult ave pour cette infamie!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Thérèse elle rit quand on la chatouille ! :p

      Supprimer
    2. malicieuse-cigogne12 juin 2013 à 20:03

      Et elle mouille quand on la charrie ?
      (désolée je m'incruste mais je ne pouvais pas m'empêcher de la mettre hein)
      Bonne soirééééééééée
      :)

      Supprimer
    3. Et c'est pour cela, malicieuse, vois tu, que certains tachent d'endiguer les débordements. Prions pour eux !

      Supprimer
    4. Et elle aime qu'on la charrie avant le nerf de boeuf?
      Je vois que je ne suis pas le seul mécréant. Honte sur nous...

      Supprimer
  5. Les saintes et les saints étaient souvent des martyrs, alors me vient une question.
    Étaient-ils consentants en recherche de plaisir ?

    RépondreSupprimer
  6. Et bien, peut être pas tous, mais Sainte Ellie, oui !

    Je pensais aussi aux pénitents dans leurs démonstrations publiques d'auto flagellation avec la discipline, cuir, chanvre, ou métal... zouc zouc !

    RépondreSupprimer

Chuis désolée mais pour l'instant je suis punie de commentaires chez Blogger, mais je me vengerais... Tu auras compris que ce n'est plus le cas, mais ça me rappelle le bon vieux temps ! :D