jeudi 9 mai 2013

Un petit Shibari fruits ou légumes




La première fois que j'ai vu une photo de femme suspendue, je suis resté bouche bée devant ce fruit humain, sa grâce, son abandon, sa concentration, son intériorisation... Un jour, il faut que je joue au fruit suspendu... Le cochon pendu, je ne joue plus...

Aujourd'hui, application du cours sur les liens, faut juste que je retrouve mes notes sur la démo skypaté de Stan..., je l'écris comme ça je vais peut être le faire. C'est bien aussi comme pense bête, un blog !

5 commentaires:

  1. les liens sur blogger, c'est très simple, même moi je sais ! faut juste utiliser "associer"

    pour le shibari, donc après la dinde voilà les légumes... intéressant
    sinon, je suis curieuse de savoir si vous avez déjà vu des photos d'hommes suspendus ou liés et quelle a été votre réaction ?
    quand vous écrivez jouer au fruit suspendu, c'est pour être le fruit ou l'attacheuse ?

    oups... je suis bien indiscrète moi
    B

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Des hommes suspendus, en chair et en os, comme en photo, je n'en ai jamais vu . La rareté est elle lié au poids et donc à la difficulté de levage pour l'officiant ou aux compressions cisaillements étranglement et autres dangerosités pour la personne suspendue ?

      Des hommes liés au sol, j'en ai vu en photo, mais surtout en dessin. Il n'y a aucune raison pour que cela ne soit pas magnifique. C'est plus puissant, en force, plus guerrier, plus en résistance, comme émanation.

      Quand j'écris jouer au fruit suspendu, aujourd'hui, je pense en tant que fruit qui n'a été lié qu'au sol, ou au sous sol... Ai je été assez indiscrète dans ma réponse ? ;)

      Supprimer
  2. Je suis aussi curieux que petite française !

    De bien belles légumes en tout cas.

    RépondreSupprimer
  3. Vous n'êtes pas plutôt branché fleurs, Monsieur Chapeau ?

    Les règles de l'Ikébana appliquées au corps humain... :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je serais loin d'être contre. Rassembler un bouquet de femmes assez souples demande de la patience et du doigté... Un jour !

      Supprimer

Chuis désolée mais pour l'instant je suis punie de commentaires chez Blogger, mais je me vengerais... Tu auras compris que ce n'est plus le cas, mais ça me rappelle le bon vieux temps ! :D